Chapelle Royale du Château de Versailles (Yvelines)

Chapelle Royale Versailles
Photo : Classicagenda

Installation d’un deuxième orgue positif Quentin Blumenroeder


Propriété de Château de Versailles Spectacles, on doit ce nouvel instrument 8/II+P au facteur alsacien Quentin Blumenroeder. Il s’inspire du positif Silbermann (1719) du Musée des Arts décoratifs de Strasbourg.

Cet instrument est le troisième dont dispose la Chapelle royale : il s’ajoute au grand orgue de tribune Boisseau Cattiaux (1995) reconstruit dans un buffet de Robert Cliquot (1710) au tempérament inégal et à un petit positif limité au continuo.

Par sa couleur et par sa composition (doublette, quinte, anches), ce positif offre de nouvelles possibilités de dialogue avec un orchestre : « En utilisant ce positif, il sera possible de jouer des concertos de Haendel ou des cantates de Bach avec orgue obligé » précise le facteur.

L’instrument a été inauguré le 21 mai 2019.

On trouve plus de précisions et la composition de l’instrument dans l’article que Classicagenda lui a consacré. www.classicagenda.fr/positif-chapelle-royale/


_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________28/05/2019

Le Grand Prix d’orgue International Jean-Louis Florentz – Académie des Beaux-Arts 2019
a été décerné à Pierre Offret

Pierre Offret – Photo : PO

Pierre Offret a reçu cette récompense ce dimanche 12 mai, à l’issue de la finale qui l’opposait à trois autres candidats. Il s’est également vu décerner le prix du public, rebaptisé Prix Pierre Pincemaille. La finale a eu lieu à la cathédrale Saint-Maurice d’Angers.

Agé de 29 ans, Pierre Offret est haut fonctionnaire à Bercy, où il est administrateur civil à la direction générale du Trésor. A un parcours d’excellence (Sciences Po Bordeaux, HEC, ENA), Pierre Offret a ajouté une formation musicale de haut niveau puisqu’il est passé par les conservatoires de Bordeaux, de Versailles et de Saint-Maur-des-Fossés (où il a été l’élève de Pierre Pincemaille) ainsi que par Normale Sup (en musicologie). Pierre Offret est membre du Conseil d’administration d’Orgue en France.

Ouvert à l’international depuis 2014, Le Grand Prix d’orgue international Jean-Louis Florentz – Académie des Beaux-Arts est un tremplin pour les jeunes artistes de toutes nationalités. Présidé par M. François-Henri Houbart, le jury était composé notamment de Thierry Escaich, Jean-Marc Luisada, Edith Canat de Chizy et David Cassan. A un programme libre de 10 minutes (choisi dans une liste proposée par le jury), s’ajoutaient deux œuvres imposées : Prologue et Noël varié de Pierre Pincemaille et une commande du festival à Edith Canat de Chizy.


Orgue en France adresse à Pierre Offret ses sincères félicitations.

  _____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________28/05/2019

Messe à l’intention des organistes récemment décédés

Saint-Gervais – Paris

Eglise Saint-Denys du Saint-Sacrement à Paris (3°) 68 rue de Turenne, le samedi 25 mai à 10h50


La messe de requiem grégorien avec orgue sera célébrée à l’intention des organistes qui ont consacré des centaines de dimanches et de fêtes à l’humble service de la liturgie, par le Père Roger Tardy, curé de la paroisse. Un vin d’honneur suivra.


Les organistes qui souhaitent participer à cet hommage en tenant l’orgue, peuvent prendre contact au siège de l’association des Amis de Léonce de Saint-Martin (01.43.40.22.61 ou 06.19.14.66.22 – Thierry Adhumeau ou Marie-Christine Steinmetz), étant précisé qu’ils interviendront dans l’anonymat.



On pensera particulièrement à :


  • Marie-Claire ALAIN, décédée le 26 février 2013 à l’âge de 87 ans, organiste pendant plus de 40 ans de l’église Saint-Germain à Saint Germain en Laye,
  • Jean COSTA décédé le 1er juin 2013 à l’âge de 89 ans, organiste pendant 45 ans de l’église Saint Vincent de Paul à Paris (1952 – 1997)

  • Maurice MOERLEN, décédé le 2 mai 2014 à l’âge de 87 ans, organiste pendant 30 ans de la cathédrale de Strasbourg,

  • Nicolas GORENSTEIN, décédé le 7 mai 2014 à l’âge de 62 ans, organiste pendant plus de 30 ans de Saint-Jacques du Haut-Pas à Paris,

  • Marie-Louise GIROD, décédée le 29 août 2014, organiste pendant 67 ans de l’Oratoire du Louvre à Paris,

  • Jean BERQUET, décédé en 2014 à l’âge de 86 ans, organiste pendant 72 ans de l’ancienne abbatiale saint-Michel à Saint-Michel-en-Thiérache,

  • L’abbé Michel TRIQUE, décédé en 2014 à l’âge de 84 ans, organiste de la cathédrale Sainte-Trinité de Laval pendant 57 ans,

  • Denys MATHIEU-CHIQUET, décédé le 4 novembre 2014 à l’âge de 59 ans, organiste de Saint-Paul – Saint-Louis et de Saint-Pierre de Chaillot à Paris,

  • Mireille TISSOT, décédée le 26 mars 2015 à l’âge de 85 ans, ancienne organiste à Saint-Paul-Saint-Louis à Paris,

  • Christophe SIMON, décédé le 1er novembre 2015, organiste de Sainte-Geneviève des Grandes Carrières à Paris,

  • Pierre CORTELLEZZI, décédé le 20 novembre 2015 à l’âge de 89 ans, organiste pendant 64 ans de la cathédrale de Nancy,

  • René SAORGIN, décédé le 17 décembre 2015 à l’âge de 87 ans, organiste pendant 30 ans à Saint Jean-Baptiste du Voeu à Nice et 31 ans à la cathédrale de Monaco,

  • Arsène MUZERELLE, décédé le 15 janvier 2016 à l’âge de 97 ans, maître de chapelle et organiste de la cathédrale de Reims pendant 55 ans,

  • Jacques DUSSOUIL, décédé le 22 juin 2016 à l’âge de 83 ans, organiste pendant 50 ans de l’église Notre-Dame à Royan,

  • André ISOIR, décédé le 20 juillet 2016 à l’âge de 81 ans, organiste pendant 43 ans de l’église Saint-Germain des Prés à Paris,

  • Eric DALEST, décédé le 17 novembre 2016 à l’âge de 42 ans, organiste de l’église Saint-Sauveur d’Aubagne,

  • René CLOAREC, décédé le 18 décembre 2016 à l’âge de 83 ans, organiste pendant 50 ans de Notre-Dame de la Baule,

  • Jean-Marc BAFFERT décédé le 7 juin 2017 à l’âge de 69 ans, organiste pendant 16 ans de Notre-Dame de la Nativité à Magny-en-Vexin,

  • Jacques CHARPENTIER, décédé le 20 juin 2017 à l’âge de 83 ans, ancien organiste de Saint-Nicolas du Chardonnet à Paris,

  • Suzanne CHAISEMARTIN, décédée le 8 juillet 2017 à l’âge de 96 ans, organiste pendant 48 ans de l’église Saint-Augustin à Paris,

  • Michel CHAPUIS, décédé le 12 novembre 2017 à l’âge de 87 ans, qui a accompagné des offices pendant 61 ans dans des paroisses diverses (orgue de choeur de Notre-Dame de Paris, Saint-Nicolas des Champs et Saint Séverin à Paris) et au château de Versailles,

  • René PAIN, décédé au début de 2018 à l’âge de 93 ans, organiste pendant plus de 50 ans de Saint Guénolé à Batz-sur-Mer,

  • Michel ROGER, décédé le 7 janvier 2018 à l’âge de 64 ans, organiste de l’église des Cordeliers à Lons-le-Saunier,

  • Pierre PINCEMAILLE, décédé le 10 janvier 2018 à l’âge de 62 ans, organiste pendant 30 ans de la cathédrale Saint-Denis à Saint-Denis.

  • Mary PRAT-MOLINIER décédée le 28 août 2018 à l’âge de 84 ans, organiste de la cathédrale Sainte-Cécile et de l’église Saint-Salvi d’Albi pendant 43 ans de 1968 à 2011,

  • Chanoine Pierre PODEVIN décédé le 14 août 2018, responsable de la musique sacrée du diocèse d’Arras, fondateur de l’organisation nationale des jeunes organistes,

  • Jean GUILLOU décédé le 26 janvier 2019 à l’âge de 88 ans, organiste de l’église Saint-Eustache à Paris pendant 47 ans de 1963 à 2015,

  • Abbé Félix MOREAU décédé le 24 février 2019 à l’âge de 96 ans, organiste de la cathédrale de Nantes pendant 58 ans de 1954 à 2012.



_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________14/05/2019

A Provins (Seine et Marne), l’orgue de Saint-Ayoul résonne à nouveau

Orgue de Saint-Ayoul
Photo : Yves Fossaert

Eglise Saint-Ayoul de Provins (Seine-et-Marne) Travaux sur l’orgue de tribune par Yves Fossaert


L’orgue, initialement construit en 1777 pour l’abbaye de Jouy-le-Chatel (aujourd’hui détruite), fut transféré à Saint-Ayoul de Provins en 1792. On n’en connaît pas le facteur. L’instrument est classé Monument Historique (Buffet et partie instrumentale).


L’Association des Amis de l’Orgue, soutenue par la mairie de Provins, a permis de doter cet orgue classique français d’une Pédale indépendante de deux jeux : une Flûte en bois de 8′ et une Trompette 8′.

Par ailleurs deux chapes restées libres après la restauration de 1982, réalisée par Benoist et Sarrelot, ont permis d’installer une Voix-Humaine 8′ au Positif et une seconde Trompette au GO (confectionnée à partir d’une trentaine de tuyaux anciens, deux chapes et quatre demi-registres restés en caisses sur la tribune).

L’orgue compte désormais 25 jeux répartis sur ses quatre claviers (III+P) et a été pourvu également d’un Tremblant doux pour les jeux du Positif.


Ces travaux ont été confiés à Yves Fossaert et l’instrument a été inauguré le 3 février par Pierre Farago dans un programme composé de Bach, Louis Couperin, Grigny et Marchand.


_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________08/05/2019

Incendie à Notre-Dame de Paris

Notre-Dame de Paris – Photo : Frédéric Deschamps

Après la stupeur et l’effroi, la douleur insupportable, les images dévastatrices de cette tragédie : la grande dame a vaillamment résisté au pire, Notre-Dame est encore debout. Merci de vos messages d’affection, de vos témoignages d’amitié et de solidarité. Il est confirmé que le grand orgue a pour le moment échappé au désastre. Pas de tuyaux fondus, beaucoup de poussière, des particules, de la suie, etc.. de l’eau, bien entendu, mais pas d’inondation.

Il faudra une expertise plus approfondie pour mesurer l’ampleur des dégâts. L’orgue de chœur a reçu des trombes d’eau et il est sans doute plus endommagé que le grand orgue. L’inquiétude de tous se porte sur la structure et sur les conséquences à moyen terme : y aura-t-il d’autres chutes, la voûte va-t-elle s’effondrer, et lorsque tout cela va sécher, est-ce que d’autres éléments vont se déliter, provoquant d‘autres dégâts, etc…

Les organistes espèrent être autorisés à se rendre à la tribune dans les jours qui viennent. On forme l’espoir que dès que le bâtiment sera sécurisé et que des entreprises seront autorisées à y travailler, il soit procédé à la sauvegarde de tout ce qui reste maintenant à sauver, à évacuer et à mettre à l’abri, dont les deux orgues.



Philippe Lefebvre


www.lefigaro.fr/arts-expositions/notre-dame-de-paris-inquietudes-sur-l-etat-du-grand-orgue-de-la-cathedrale-20190416
www.lefigaro.fr/flash-actu/notre-dame-l-orgue-a-souffert-mais-pas-de-maniere-catastrophique-20190416 _____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________16/04/2019

Inauguration après travaux des orgues de l’église St Irénée de Lyon

Orgue Callinet de Saint-Irénée à Lyon
Photo : David Malleval

Eglise Saint-Irénée à Lyon (Rhône) Du vendredi 3 au dimanche 5 mai 2019 Inauguration de l’orgue Callinet restauré par Michel Jurine

L’église Saint-Irénée à Lyon (Vème) dispose d’un orgue Callinet initialement construit en tribune. En 1895, les facteurs Carlen et Abbey qui se sont associés à Brigue (Suisse) reconstruisent l’orgue en utilisant des matériaux de l’instrument d’origine. Le nouvel orgue 19/II+P est alors installé dans le chœur de l’église.

On a profité de la restauration menée par Michel Jurine pour lui faire ajouter un plein-jeu qui avait été prévu mais non posé à l’origine, peut-être faute de moyens financiers.

Au programme des festivités autour de l’inauguration :

  • Vendredi 3 mai 19h00 : Exposé de Michel Jurine appuyé par une projection de photos du chantier et illustré dʼexemples musicaux Puis concert par les titulaires actuels (Emmanuel Sauvlet et Marguerite Routchkina).
  • Samedi 4 mai 20h30 : création du Livre d’orgue de Saint-Irénée d’Emmanuel Sauvlet par l’auteur, puis concert par les anciens titulaires (Denis Fargeat, Florent Gallière et Thomas Pellerin).
  • Dimanche 5 mai 10h30 : messe dominicale chantée avec bénédiction de l’orgue 16h00 : cours public par Florent Gallière, professeur au CRR de Saint-Étienne 18h30 : concert final : La Messe solennelle pour deux orgues & chœur de Louis Vierne (version pour orgue seul et chœur) par l’ensemble Romantico, dir. Lorène Médoc.

    _____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________13/04/2019

Le nouveau festival Paris des Orgues 2019

Paris des orgues – Photo : N.N.

Du 9 mai au 15 juin 2019, sept concerts auront lieu dans 5 églises parisiennes : Saint-Séverin, Saint-Eustache, Saint-Etienne-du-Mont,
Saint-Eloi, Saint-Gabriel.

L’orgue, au centre de la programmation, ne sera jamais seul, mais accompagné d’autres instruments, d’autres arts…. :

  • Improvisation avec les deux orgues de l’église, un orgue de jazz Hammond et la batterie, à Saint-Séverin
  • Elèves instrumentistes et chanteurs du Conservatoire à Rayonnement Régional de la rue de Madrid, Saint-Séverin
  • Orgue et quatuor de saxophones à Saint-Etienne-du-Mont
  • Concert-spectacle autour de la danse à Saint-Eustache
  • Chant et orgue avec deux sopranos solistes à Saint-Eloi
  • Hautbois et orgue à Saint-Gabriel.

Des conférences illustrant le riche patrimoine organistique de Paris sont aussi programmées. Une découverte vivante de l’orgue pour les enfants des écoles et des collèges aura une place importante dans le festival, auprès de plusieurs instruments de la capitale, ainsi qu’à Radio France.

Le projet est soutenu par une Présidence d’Honneur composée de Madame Coline Serreau, cinéaste et de Monsieur Xavier Darcos, ancien ministre et Chancelier de l’Institut de France, tous deux membres du comité d’honneur d’Orgue en France.

 

Plus d’informations et dossier de presse sur le site du Paris des Orgues : www.leparisdesorgues.fr/festivals

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________12/03/2019

Installation d’un orgue Beckerath dans l’église Notre-Dame de Lourdes – Pavillons-sous-Bois (93)

l’orgue en cours de remontage
Photo : N.N.

En juin 2018, le Père Lhomme curé de la paroisse Notre-Dame de Lourdes de Pavillon-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) faisait venir le facteur d’orgues Yves Fossaert afin d’avoir un avis sur l’instrument de son église qui était hors d’usage. Après expertise il aurait fallu engager des dépenses importantes pour remettre en état un instrument d’un intérêt mineur et de toute façon trop petit pour l’église.

Philippe Lefebvre suggéra alors d’acheter un orgue d’occasion qui était à vendre en Allemagne.

C’est ainsi qu’en octobre 2018, la paroisse rachetait un orgue de 23 jeux sur 2 claviers – pédalier construit en 1959 par la manufacture allemande Beckerath provenant de la Lukaskirche de Düsseldorf, église désacralisée. Un paroissien possédant une entreprise de transport proposa ses services pour transporter gracieusement l’instrument.

 

L’instrument remonté et ré-adapté par la manufacture d’Yves Fossaert sera beni dimanche 17 mars à 10h30 au cours de la messe dominicale et à 14h00 Philippe Lefebvre, organiste titulaire de Notre-Dame de Paris, donnera le récital inaugural.

   

Adresse : 57 Allée du Chevalier de la Barre – 93320 – Les Pavillons-sous-Bois

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________11/03/2019

1er Festival d’orgue Cavaillé-Coll – St François de Sales – Lyon

Orgue Cavaillé-Coll – St François de Sales
– Lyon – Photo : R.P.

Eglise Saint-François-de-Sales à Lyon (Rhône) 1er Festival d’orgue Cavaillé-Coll, du mercredi 20 mars au samedi 6 avril.

 

A l’origine était un orgue Joseph Callinet, sur la construction duquel un certain Jean Widor, contremaître chez Callinet, avait travaillé. Il était le père de Charles François qui en sera le premier titulaire. Il était aussi le grand-père de Charles Marie qui inaugurera en 1880 le nouvel instrument 45/III+P construit par Aristide Cavaillé-Coll, en y donnant la première audition de sa cinquième symphonie. La seule modification qu’ait connu l’instrument est la mise en place d’une soufflerie électrique en 1901. Pour cette raison autant que pour ses qualités sonores, cet orgue classé monument historique (partie instrumentale) est exceptionnel.

 

Le 17 décembre 1980, pour le centenaire de l’inauguration, le titulaire depuis 1974, Louis Robilliard écrivait : « En 1980, notre orgue sonne comme au jour de son inauguration, avec la même poésie… Depuis cent ans, il est au service de la musique et de la liturgie, au cœur de ces diverses formes de prière que sont l’office et le concert, permettant le recueillement, la ferveur de l’assemblée, inspirant de nouvelles pièces d’orgue… Au terme du premier siècle d’une si belle carrière, il fallait fêter avec éclat ce monument historique, fierté de notre ville.  »

 

Aujourd’hui, cet instrument exceptionnel a besoin d’une grande opération de relevage et de restauration des éléments défaillants : le festival commencera par la présentation de ce projet de restauration. On trouve le programme complet du festival et des informations sur l’orgue, sa composition et son histoire, sur le site de l’association « Cavaillé-Coll à Saint-François ». www.orguesaintfrancois.wixsite.com/site _____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________06/03/2019

Décès de l’organiste Félix Moreau, organiste titulaire honoraire de la Cathédrale de Nantes

Félix Moreau – Photo : Archives Ouest-France

Félix Moreau, organiste titulaire honoraire du grand orgue de la Cathédrale de Nantes est décédé dimanche 24 février 2019 à Nantes dans sa 97ème année.

Né à Aigrefeuille en Loire-Atlantique en 1922, petit-fils et fils d’organistes, il débute la musique et l’orgue avec son père puis avec le chanoine Courtonne, organiste de la Cathédrale de Nantes, pour les achever à Paris auprès d’André Fleury, Gaston Litaize, Marcel Dupré et au Conservatoire de Paris avec Maurice Duruflé. Suppléant du Chanoine Courtonne en 1945, il est ordonné prêtre en 1948 et sera nommé titulaire du grand orgue de la Cathédrale de Nantes en 1954 poste qu’il occupera jusqu’en 2012, date à laquelle il est nommé organiste titulaire honoraire.

Premier Président et Président d’honneur de l’ANFOL, il enseigne dans de nombreux stages d’organistes. Compositeur, il a écrit de nombreuses oeuvres de musique sacrée ainsi que d’importantes pièces d’orgue : «Suite modale», «Incarnation», «Génèse», «Hymnal» pour 2 orgues, commande du Ministère de la Culture en 1988, «Stèle pour le Tombeau de Duruflé» en 2004. Toute son oeuvre reste marquée par l’empreinte du chant grégorien.

Récitaliste, il s’est produit tant en France qu’à l’étranger, il a inauguré de nombreux instruments.Il enseignera l’orgue avec son ancienne élève Marie-Thérèse Jehan à l’Ecole de Musique de Saint Nazaire. Félix Moreau était chevalier de la Légion d’Honneur et officier des Arts et Lettres.

 

Ses obsèques seront célébrées mercredi 27 février 2019 à 14h30 en la Cathédrale de Nantes.

 

Toute sa biographie, catalogue des oeuvres et discographie à lire sur : www.musimem.com/moreau.htm

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________26/02/2019