JOURNEES ANNIVERSAIRE 10 ANS D’ORGUE EN FRANCE,
Paris, 22 au 25 Octobre 2021

Orgue en France fête ses 10 ans cette année.

Quatre jours de débats, d’ateliers, de tables rondes et de moments musicaux autour de l’orgue : quel que soit son niveau et son rapport avec l’instrument, petit ou grand, chacun trouvera son bonheur.

 

PROGRAMME :

Les références figurant dans des ronds bleus du programme renvoient aux notices situées en-dessous. On y accède directement en cliquant sur les références concernées en dessous de chaque page.

A1 | A2 | A3 | A4 | A5 | D1

 

B1 | B2 | B3 | B4 | B5 | B6 | C1 | C2 | C3 | C4 | C5 | C6 | D2 | D3 | D4

 

B4 | B3 | B5 | B7 | B8 | B9 | C7 | C8 | C9 | C11 | C12 | C10 | C13 | D5

 

 

 

Le concert au Château de Versailles le 22, celui à la Maison de la Radio le 24 et l’Assemblée Générale du 25 sont réservés aux membres d’Orgue en France.

Vous pouvez y assister en décidant d’adhérer à l’association et ainsi de nous soutenir.
 

 
 
 

NOTICES POUR EN SAVOIR PLUS …

Evénements se déroulant au CNSMDP (Vendredi 22 octobre)

209, avenue Jean-Jaurès, Paris XIXème

 

A l’occasion du lancement officiel de l’Inventaire national des orgues, la journée du 22 octobre propose un état des lieux de l’orgue en France et une réflexion sur le futur de l’orgue. Plusieurs tables rondes, suivies de questions du public, développeront les principaux sujets. La journée sera émaillée de moments musicaux par les étudiants de la classe d’orgue sur les différents orgues du conservatoire.

L’Inventaire national des orgues est une initiative de l’association Orgue en France, en partenariat avec le ministère de la Culture. Au service de tous, amateurs, musiciens, facteurs d’orgues, collectivités et associations, l’Inventaire national des orgues propose une fiche descriptive de chaque instrument français, accessible au public, soit environ huit mille. Il est conçu comme une initiative participative à laquelle chacun est appelé à contribuer.

La journée sera ponctuée d’intermèdes musicaux interprétés par les étudiants de la classe d’orgue du CNSMDP :

  • 9h30 : Quentin Du Verdier, orgue Italien de la salle d’orgue (Live)
    Toccata prima du 2° livre de Toccate de Frescobaldi
  • 10h45 : Alexis Grizard, orgue Toussaint/Mascioni du studio 417 (vidéo)
    Sicilienne extrait de la Suite Op. 5 de Maurice Duruflé
  • 11h55 : Esther Assuied, orgue Dupont de la Cité de la Musique (vidéo)
    Jesus Christus Unser Heiland de Johann Sebastian Bach
  • 14h45 : Alma Bettencourt, orgue Meier du studio 428 (vidéo)
    Allegro Vivace extrait de la 1ère symphonie de Louis Vierne
  • 15h45 : Mélodie Michel, orgue Blumenroeder du studio 431 (vidéo)
    Chaconne en mi mineur de Dietrich Buxtehude
  • 16h45 : Jonas Apeland, orgue Rieger de la Salle d’Orgue (Live)
    Le Vent de l’Esprit, extrait de la Messe de la Pentecôte d’Olivier Messiaen

A1

Qui sont les acteurs de « La machine Orgue » ?

Après un prélude musical et une brève introduction à cette journée par Isabelle Chave (direction générale des patrimoines du ministère de la Culture), Chrystel Moreel (direction générale de la création artistique du ministère de la Culture) et Philippe Lefebvre (président d’Orgue en France), une première table ronde situera le contexte général :

  • les propriétaires, affectataires, utilisateurs, les responsabilités et les rôles de chacun ;
  • l’entretien, la restauration, la construction, la protection des orgues ;
  • les procédures (maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre, techniciens-conseil pour les orgues protégés et experts) ;
  • le financement et les travaux en cours.


Patrick Armand (président du Groupement professionnel des facteurs d’orgues), Quentin Blumenroeder (facteur d’orgues), Christian Lutz (technicien-conseil agréé pour les orgues protégés), Anne Séjourné (chargée de mission pour le patrimoine instrumental à la sous-direction des monuments historiques de la direction générale des patrimoines et de l’architecture), débat animé par Philippe Lefebvre (président d’Orgue en France).

A2

Présentation de l’Inventaire national des orgues

Fier du soutien du ministère de la culture, de plusieurs régions, départements ou villes, des directions régionales des affaires culturelles, de la fédération professionnelle des facteurs d’orgues, de la FFAO, et bien sûr d’Orgue en France, instigatrice du projet, l’Inventaire national des orgues s’affirme d’emblée comme un site institutionnel.

Réalisé par la jeune société FabDev, le portail internet de l’Inventaire déploie une technologie moderne et évolutive, dont un puissant moteur de recherche. Le code source informatique est lui aussi intégralement mis à disposition en open source et peut bénéficier des contributions de la communauté. Il dispose déjà d’une documentation détaillée permettant de guider la saisie des informations en vue d’atteindre une grande fiabilité des données.

Dans les mois à venir, de nombreuses descriptions d’orgues, aimablement mises à disposition par les gestionnaires des nombreux sites web associatifs et les services régionaux de l’inventaire, seront importées dans l’Inventaire national. De plus, les livres d’inventaire numérisés seront mis en ligne progressivement.

Christian Dutheuil (président de la FFAO), Bastien Guery (développeur informatique), Judith Kagan (conservateur général du patrimoine, chef du bureau de l’expertise et des métiers à la sous-direction des monuments historiques de la direction générale des patrimoines et de l’architecture), Elisabeth Loir-Mongazon (conservateur du patrimoine, chef du service régional de l’Inventaire du patrimoine de Bretagne), Chrystel Moreel (déléguée adjointe à la musique à la direction générale de la création artistique du ministère de la Culture), Gwilherm Poullennec (responsable de l’Inventaire national des orgues, membre du CA d’Orgue en France), débat animé par Isabelle Chave (conservateur en chef du patrimoine, chef du bureau de la conservation des monuments historiques mobiliers à la sous-direction des monuments historiques de la direction générale des patrimoines et de l’architecture).

A3

Quel futur pour l’orgue ? Facture d’orgues et création

Le marché de l’orgue en France et ses perspectives (entretien, restauration, construction), l’apprentissage du métier (facteur d’orgues, tuyautier).

La création musicale et son lien avec l’instrument et sa facture, la création architecturale et son lien avec l’édifice et la partie instrumentale.

Martin Bacot (architecte en chef des monuments historiques, Thomas Lacôte (compositeur), Pascal Quoirin (facteur d’orgues), Michael Walther (responsable de la formation des apprentis facteurs d’orgues à l’école d’Eschau), débat animé par Thomas Ospital (organiste titulaire de l’église Saint Eustache à Paris).

A4

Quel futur pour l’orgue ? L’enseignement

La France compte environ 200 classes d’orgues dans des établissements publics auxquels s’ajoutent notamment les formations assurées par l’Anfol (association nationale de formation des organistes liturgiques) et par l’Aforgep (association pour la formation des organistes des églises protestantes) : quels publics, quelles structures, quels objectifs ?

Comment y accède-t-on ? Quels sont les lieux et les instruments de travail ? Quelles pratiques pour les amateurs, quelles perspectives pour les futurs professionnels ? Etant donné la richesse et la diversité de notre patrimoine, comment la formation des organistes prend-elle en compte les aspects patrimoniaux, la conservation et l’entretien des orgues ?


Didier Braem (inspecteur de la musique à la direction générale de la création artistique du Ministère de la culture), Anne-Gaëlle Chanon (professeur d’orgue au conservatoire de Saint-Quentin) , Eric Lebrun (professeur d’orgue au conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés), Ghislain Leroy (organiste titulaire de la cathédrale de Lille, directeur du conservatoire de Valenciennes), Pascal Marsault (professeur d’orgue au conservatoire de Toulon), débat animé par Pascale Rouet (professeur d’orgue au conservatoire de Charleville-Mézières).

A5

Quel futur pour l’orgue ? La diffusion, l’animation

Au-delà de quelques grands festivals, des centaines d’associations d’amis de l’orgue irriguent notre territoire, soutiennent la restauration et la création des instruments et organisent de nombreuses activités de diffusion. Comment assurent-elles le passage de relais avec les nouvelles générations, le renouvellement des publics ? Quel soutien leur apportent les collectivités territoriales (communes, départements, régions) ? Et plus globalement quelle est la place de l’orgue dans les institutions de diffusion et les médias ?

Intervenants : Olivier Latry (professeur d’orgue au CNSMDP), Yves Rechsteiner (directeur du festival Toulouse les Orgues), Jean Michel Verneiges (délégué départemental à la musique de l’Aisne), débat animé par Gilles Oltz (organiste, chef du département des disciplines vocales au CNSMDP).

 

Evénements se déroulant à l’ATELIER

132 avenue de Versailles, Paris XVIème

B1

Johann Sebastian Bach : une longue carrière, mais un parcours d’organiste d’église étonnamment bref

Eric Lebrun présente la personnalité, l’œuvre et le cheminement de Bach dans l’Europe de son temps, relevant une curieuse analogie avec ses contemporains Telemann et Haendel. Tous trois habiles sur plusieurs instruments comme le violon, le hautbois ou le clavecin pour ne citer que quelques exemples, ces musiciens étaient des organistes virtuoses. Pourtant ils ne se sont pas attachés longtemps à une tribune. Bach, Haendel et Mattheson n’ont pas souhaité succéder à Buxtehude sur le grand orgue de Lübeck. Bach lui-même ne restera organiste à part entière que quatorze ans (pour une carrière musicale de quarante-sept ans !), et les instruments qu’il a pratiqués n’étaient ni vraiment remarquables ni prestigieux. Pourtant l’orgue n’a cessé de l’accompagner, d’irriguer sa vie créatrice, son activité d’organiste de concert et d’expert, comme un puissant continuum. C’est sous cet angle de vue pas toujours bien connu qu’il sera présenté.

Eric Lebrun est organiste titulaire de l’église Saint-Antoine des Quinze-Vingts à Paris et professeur d’orgue au CRR de Saint-Maur-des-Fossés.

B2

L’organiste et son corps : prendre soin de cet outil de travail

A l’occasion de la parution de son second livre De jouer, ma main s’est arrêtée (Éditions AD Hoc), Coralie Cousin partagera son expérience de kinésithérapeute des musiciens. Elle est spécialiste de la dystonie du musicien, tragédie qui ébranle l’artiste dans sa passion.

La dystonie du musicien est une maladie rare dont on parle peu, pas même les musiciens entre eux car elle fait peur. Pourtant, des prodiges de la musique dont les carrières ont été prématurément interrompues y ont été confrontés, comme Robert Schumann ou encore Léon Fleisher.

Diplômée de kinésithérapie, Coralie Cousin est depuis vingt-cinq ans spécialisée dans la rééducation de la main du musicien. Elle a soigné et conseillé plus de 6000 musiciens et elle est consultante auprès de l’École Normale de Musique et l’Orchestre National d’Ile-de-France.

B3

Page musicale

L’orgue Gulliver résonnera et fera entendre ses multiples sons : découverte d’un instrument hors norme alliant tradition et nouvelles technologies.

B4

L’orgue Gulliver – Fonctionnement et notions de registrations

Henri-Franck Beaupérin est le concepteur de l’orgue Gulliver, véritable orgue à tuyaux transportable en tous lieux et accessible au plus proche du public, qui préfigure de nouvelles formes de concerts et une nouvelle approche musicale. Comment le vent est-il produit ? Comment est-il dirigé vers les tuyaux ? Pourquoi y a-t-il plusieurs claviers ? Pourquoi y a-t-il autant de tuyaux ? Qu’est-ce qu’un jeu ? Qu’est-ce que la registration ? Autant de questions qui seront abordées pendant cette initiation illustrée par de nombreux exemples en musique.

B5

Les claviers vous attendent – Les partitions aussi !

Que vous soyez débutant ou organiste confirmé, l’orgue est à votre disposition (sans réservation et en fonction de la place disponible) pendant certains moments de la journée. Apportez les partitions que vous souhaitez interpréter et profitez de cette occasion pour jouer devant le public qui sera présent.

Une bouse aux partitions est proposée à tous sur inscription : échanges, ventes d’occasion…

B6

L’orgue et son buffet

Architecture du rêve ou de l’impossible, où portes et fenêtres sont ailleurs et ne s’ouvrent que sur un dedans plus clos » (Jean Guillou), le buffet d’orgue semble cacher l’instrument dont il est pourtant la manifestation. Architecture dans l’architecture, il procède de l’édifice dont il est la voix ; en miroir, il fait advenir son espace.

Naître et faire naître, masquer et révéler : contradictions fécondes. Dans le sillage des chefs-d’œuvre de notre patrimoine organistique, une piste pour la création de nouveaux instruments.

Martin Bacot est architecte du patrimoine et organiste. Il a dessiné le buffet de l’orgue de Bourg-d’Oisans (Isère) et celui du temple Maguelone à Montpellier (en construction).

B7

Concert orgue et cinéma muet – Buster Keaton

Poète sensible au visage imperturbable, Buster Keaton n’a jamais cessé de faire rire et d’émouvoir depuis l’apogée de sa carrière hollywoodienne. Un film de Buster Keaton sera accompagné à l’orgue Gulliver par Samuel Liégeon, renouant ainsi avec la pratique de ces années où le cinéma était muet. Pour les petits et pour les grands.

Samuel Liégeon est concertiste, improvisateur et organiste titulaire de l’église Saint-Pierre de Chaillot à Paris.

B8

Reconnais le thème de l’impro

La Panthère rose, Harry Potter, la Marseillaise et plein d’autres thèmes encore : ils arriveront par petites touches, masqués.

Le premier qui trouve marque un point ;
l’équipe qui marque le plus de points gagne le lot surprise !

B9

Buffet dinatoire

Nous proposons aux membres d’Orgue en France de nous retrouver le dimanche soir pour fêter les 10 ans d’Orgue en France. La soirée aura lieu à l’Atelier (132 avenue de Versailles à Paris) situé non loin de la Maison de la Radio. Un orgue et un piano permettront toutes les fantaisies musicales. Un buffet dinatoire attendra les participants (PAF de 25 euros). Le nombre de places étant limité à 150, les réservations seront prises en compte dans l’ordre des inscriptions qui se feront en septembre.

 

Evénements se déroulant au Karé

45 bis, avenue Edouard Vaillant, Boulogne-Billancourt (92)

C1

Cavaillé-Coll et Merklin

Deux facteurs d’orgues majeurs du XIXème siècle qui ont révolutionné la facture d’orgues, aiguisé le talent des interprètes, suscité le génie des compositeurs et des improvisateurs, et dont l’influence se prolonge encore aujourd’hui. Issu une dynastie d’organiers établie en Languedoc, Cavaillé-Coll puise aussi son inspiration en Espagne et au cours de ses voyages, tandis que Merklin fait son apprentissage dans son Allemagne natale avant de s’installer en Belgique. Mais c’est à Paris que l’un et l’autre décident de développer leurs entreprises dont on connaît le succès international. Ce qui les rassemble, ce qui les distingue, leurs inventions et leurs techniques à travers le regard des facteurs d’orgues d’aujourd’hui.

Laurent et Pierre-Adrien Plet sont facteurs d’orgues, installés à Macey (Aube)

C2

Approche comparée des factures d’orgue française et allemande

Quentin Bluemenroeder nous propose une approche comparée des factures d’orgues française et allemande jusqu’au XVIIIème siècle. Les écoles de factures qui sont apparues sont distinctes dans leur esthétique visuelle, dans leurs sonorités et tempéraments ainsi que dans la philosophie globale de réalisation des instruments. Ces écoles ont aussi évolué sous l’effet des demandes et des styles des interprètes de ces deux pays. La présentation s’attachera à illustrer ces différences au moyen d’un mannequin qui permettra de comparer les sonorités des tuyaux des deux écoles.

Quentin Bluemenroeder est facteur d’orgues à Haguenau (Bas-Rhin)

C3

Apprendre et s’exercer à accorder les anches

Tous les organistes ont été confrontés un jour dans leur vie à des anches désaccordées alors que les pièces qu’ils avaient choisies les obligeaient à les utiliser.
Comme beaucoup de choses, l’accord des anches est une opération simple… quand on sait le faire ! Et il est d’autant plus utile de savoir comment procéder que les anches se désaccordent souvent.
Grâce aux conseils des facteurs d’orgues Yves Fossaert et Quentin Réquier, vous pourrez exercer votre main et votre oreille sur un mannequin spécialement prévu dans ce but. Sur inscription.

Yves Fossaert, facteur d’orgues à Mondrevile (Yvelines), Quentin Réquier, facteur d’orgues à Longuenesse (Pas-de-Calais)

C4

Technologie et interprétation

Depuis l’origine, la conception et la réalisation des orgues ont connu une évolution rendue possible par le progrès des techniques, la créativité des facteurs d’orgues, l’attente des organistes et des compositeurs. Celle-ci s’est accélérée à partir du XIXème siècle : introduction des appels d’anches chez Cavaillé-Coll, création par Charles Spackman Barker de la machine qui porte son nom, invention de la « Walze » en Allemagne, etc. Elle s’est poursuivie au XXème siècle : création des combinateurs, transmission numérique, possibilité d’emprunts, de combinaisons étendues, coupure de pédalier, etc. Dans quelle mesure les nouvelles technologies intégrées dans la « machine-orgue » influent-elles sur la construction et la facture des orgues, l’interprétation des œuvres, le jeu de l’organiste ?

Henri-Franck Beaupérin (concepteur de l’orgue Gulliver), Olivier Latry (organiste titulaire de la cathédrale Notre-Dame de Paris, professeur d’orgue au CNSMDP), Jean-Baptiste Monnot (organiste titulaire de l’abbatiale Saint-Ouen à Rouen), Daniel Roth (organiste titulaire de l’église Saint-Sulpice à Paris), débat animé par Karol Mossakowski (organiste en résidence à la maison de la Radio à Paris).

C5

Construire des orgues dans le style de …

La décision de construire un orgue passe nécessairement par une réflexion sur l’esthétique et le style que l’on souhaite lui donner. Il est clair qu’un instrument néo-symphonique et un orgue au tempérament inégal doté d’un pédalier à la française n’offrent pas les mêmes possibilités en termes de programmation culturelle ou d’enseignement. Les participants échangeront sur leurs expériences respectives en tant que facteur, concertiste et enseignant.

Anne-Marie Blondel (organiste titulaire de l’église Saint-Germain des Prés à Paris, professeur au CRD de Fresnes), Anne-Gaëlle Chanon (professeur au conservatoire de Saint-Quentin, membre de la commission nationale du patrimoine et de l’architecture), Yves Fossaert (facteur d’orgues), Pascal Quoirin (facteur d’orgues), Quentin Réquier (facteur d’orgues), débat animé par Philippe Lefebvre (organiste titulaire de la cathédrale Notre-Dame de Paris).

C6

Les tempéraments

La question des tempéraments fait parfois peur au non-initié, parce qu’elle est souvent mal expliquée : soit trop technique, soit trop intuitive. Après une présentation générale et théorique, Benjamin Steens resituera la question des tempéraments dans leur contexte musical historique.
En s’appuyant sur des exemples sonores, il permettra d’apprécier la couleur des différents tempéraments et expliquera pourquoi les tempéraments ont évolué en fonction du langage harmonique des compositeurs, avant que le cheminement de l’écriture n’aboutisse au tempérament égal.

Benjamin Steens est organiste titulaire de la basilique Saint-Rémi à Reims et professeur au CRR de Reims, à l’Académie Supérieure de Strasbourg et à la Sorbonne.

C7

Créer et faire vivre une association

La restauration, l’entretien et la création d’une vie musicale autour d’un orgue sont initiés le plus souvent par des passionnés réunis en association. En s’appuyant sur des témoignages et l’expérience des intervenants, cette table ronde visera à apporter des réponses concrètes aux questions pratiques : Comment créer l’association, comment l’animer, comment développer une activité culturelle, où trouver des financements, quelle aide trouver auprès d’Orgue en France sont autant d’exemples des questions auxquelles cette table ronde tentera de répondre.

Jean-François Christ (président d’Art et Connaissance de l’orgue espagnol à Grandvillars), Roberto Persico (membre du CA d’Orgue en France), Yves Rousseau (président de l’Association Orgue et Musique à Vouvant et membre du CA d’Orgue en France), débat animé par Pierre-François Dub-Attenti (responsable de l’Association pour le Rayonnement des Orgues de Saint-Sulpice et membre du CA d’Orgue en France).

C8

Comment toucher de nouveaux publics ?

Comme la musique classique en général, l’orgue bénéficie d’une audience réduite dans les plus jeunes générations. Ceci est accentué du fait de son association dans les esprits avec la religion. Peut-on renverser la vapeur et lutter contre cette érosion ? Comment mieux donner envie de jouer de l’orgue et d’en écouter ? Très sensible aux problèmes d’accès à la culture de tous les publics, Zahia Ziouani se consacre à des actions et projets permettant de sensibiliser les publics à la promotion de la musique symphonique et lyrique. Son expérience peut-elle ouvrir des pistes au monde de l’orgue ?

Zahia Ziouani est cheffe d’orchestre et fondatrice et chef de l’orchestre symphonique Divertimento. Elle sera interrogée par Olivier Babeau (professeur, journaliste, essayiste).

C9


César Franck et Camille Saint-Saëns : opposés ou complémentaires ?

Alors que nous nous préparons à commémorer le bicentenaire de la naissance du premier et que le second mourrait il y a exactement un siècle, la question du rapport musical entre César Franck (1822-1890) et Camille Saint-Saëns (1835-1921) trouve son actualité. Une forme d’antagonisme a longtemps poussé les organistes à choisir leur camp et au début du XXème siècle, Saint-Saëns étant perçu comme une figure tournée vers le passé, le choix semblait évident. Plutôt que de considérer les deux musiciens comme absolument opposés et s’excluant l’un l’autre, ne faudrait-il pas les envisager comme les profils droit et gauche d’un même visage, celui de l’orgue français en plein développement tout au long de la deuxième moitié du XIXème siècle ?

Yoann Tardivel est professeur d’orgue au conservatoire à rayonnement régional de Toulouse.

C10

La place de l’orgue dans la tradition juive

L’orgue est traditionnellement associé aux religions catholique et protestante. Pourtant il occupe également une place dans la tradition juive et de nombreuses synagogues sont équipées d’un orgue à tuyaux à Paris et en province (Bordeaux, Mulhouse notamment). La conférence permettra de comprendre l’évolution du rôle de l’orgue dans le cadre de la liturgie ainsi que la polémique qui a entouré son introduction dans les synagogues en France au XIXème siècle.

Hervé Roten est ethnomusicologue, docteur en musicologie de l’Université Paris IV Sorbonne. Il est directeur de l’institut Européen des Musiques Juives et auteur de nombreux articles, ouvrages et disques portant sur les divers aspects des traditions musicales juives en France et dans le monde.

C11

La symbolique dans l’œuvre de Bach

Par son architecture, par son discours, par l’image qu’elle nous évoque du « monde divin », la musique de Bach nous séduit d’emblée, nous émeut, et laisse en nous son empreinte. Mais si, derrière cette première approche, Bach avait imaginé d’introduire dans son œuvre une multitude de symboles, qu’il nous faudrait nous-mêmes découvrir ?
Comme il l’écrit avant l’un des canons de l’Offrande Musicale, paraphrasant l’Evangile de Matthieu : « Cherchez, vous trouverez ».
Alors, essayons, tous ensemble, de nous pencher sur les divers aspects de la symbolique du Cantor.

Olivier Latry est organiste titulaire de la cathédrale Notre-Dame de Paris et professeur d’orgue au conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

C12

Concilier sa passion pour l’orgue et une vie professionnelle

Il n’est pas rare de rencontrer des organistes amateurs de haut niveau ; s’ils ne sont pas professionnels c’est parce qu’ils ont choisi de pratiquer un autre métier tout à côté de leur passion pour l’orgue. Ont-ils hésité à l’âge où il faut choisir sa voie ? Comment partagent-ils leur temps ? Et si c’était à refaire ?…

François Gobillard (haut fonctionnaire et organiste), Guillaume Lechevalier-Boissel (infographiste, concepteur de dessins de buffet d’orgues), Pierre Offret (haut fonctionnaire et organiste), débat animé par Matthieu Odinet (responsable du pôle grand donateurs à l’AROP Association pour le Rayonnement de l’Opéra de Paris et organiste).

C13

Orgue et arts plastiques : dialogue sur la transversalité des arts

Quelle relation existe entre la création musicale et les arts plastiques ? Quelle comparaison établir entre la composition ou l’improvisation et la création d’une sculpture ou d’un tableau ? Peut-on aller jusqu’à parler de métissage ?
Chacun de son côté, Emma Pommier et Samuel Liégeon partagent leur temps entre leurs deux métiers : l’orgue et les arts plastiques. Ils échangeront sur la manière dont leur démarche artistique se nourrit de ces deux passions.

Samuel Liégeon est organiste titulaire de l’église Saint-Pierre de Chaillot à Paris et artiste peintre, Emma Pommier est organiste, directrice de l’école municipale de musique de Saint-Sébastien-sur-Loire et plasticienne, discussion animée par Olivier Babeau (Professeur, journaliste, essayiste).

 

Evénements se déroulant dans des lieux de culte et de concert

 

D1

Concert à la Chapelle royale du Château de Versailles

Le concert sera donné par François Espinasse et Jean-Baptiste Robin, tous deux organistes par quartier de l’instrument. Il sera précédé par une courte visite privée du château et une présentation de l’instrument 38/IV+P construit par Bertrand Cattiaux en 1995.

Cet événement est exclusivement réservé aux membres d’Orgue en France.

Château de Versailles, Place d’Armes, Versailles

François Espinasse est organiste titulaire de l’église Saint-Séverin à Paris et professeur au conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon, Jean-Baptiste Robin est compositeur et professeur au conservatoire à rayonnement régional de Versailles.

D2

Initiation à l’accompagnement et à l’improvisation sur chants liturgiques

Trois classes de maître d’une heure sont proposées. Elles auront lieu à l’orgue de tribune de l’église Sainte-Jeanne de Chantal, place de la Porte de Saint-Cloud, Paris XVI. Elles s’adressent à des organistes débutants, intermédiaires ou avancés (participation active) ou à des auditeurs libres.

  • 10h : Niveau débutant
  • 11h : Niveau intermédiaire
  • 12h : Niveau avancé

La tribune permet d’accueillir 5 stagiaires et 15 auditeurs à chaque session.

Inscriptions en septembre auprès d’Orgue en France

D3

Audition libre – Tribune ouverte

 

Que vous soyez débutant ou organiste confirmé, et comme l’orgue Gulliver à l’Atelier, l’orgue de tribune de Sainte-Jeanne de Chantal est à votre disposition (sans réservation et en fonction de la place disponible) pendant certains moments de la journée.

Apportez les partitions que vous souhaitez interpréter et profitez de cette occasion pour jouer devant le public qui sera présent.

D4

Nuit de l’improvisation

Du samedi soir à 20 heures jusqu’au dimanche matin à 8 heures, plusieurs dizaines d’organistes se relaieront à la console située dans la nef, de l’orgue 101/V+P construit par Van den Heuvel en 1989.

Le record sera double : il s’agira de la plus longue improvisation sans aucune interruption, par le plus grand nombre d’organistes.

Certaines improvisations pourront être réalisées en duo avec d’autres instruments. La liste des improvisateurs est en cours de réalisation. Pour accéder à la liste

La Nuit de l’Improvisation se déroulera à l’église Saint-Eustache, 146, rue Rambuteau, Paris I

D5

Concert à la Maison de la Radio

L’orgue 87/IV+P de la Maison de la Radio a été construit par Gerhard Grenzing et inauguré en 2014. Doté de deux consoles pouvant être jouées simultanément, il dispose de sept plans sonores (grand orgue, récit expressif, positif expressif, solo expressif, solo haute pression expressif, chamade, pédalier) et bénéficie des innovations les plus avancées (vent à pression variable, cymbale transpositrice, communication entre boîtes expressives, coupure pédale ajustable, etc.).

Le concert donné par Karol Mossakowski sera précédé par une présentation de l’instrument. Cet événement est exclusivement réservé aux membres d’Orgue en France.

Maison de la Radio, 116, avenue du Président-Kennedy, Paris XVI

Karol Mossakowski est organiste en résidence à la Maison de la Radio

 

Evénements se déroulant au CRR de Paris (lundi 25 octobre)

14 rue de Madrid, Paris VIIIème

E1

Assemblée Générale d’Orgue en France

L’Assemblée est réservée aux membres de l’association.

 

 

Illustrations et crédits photo :

B6 Projet d’orgue pour le temple Maguelone à Montpellier – Crédit Atelier Martin Bacot
C2 Orgue Aubertin de Saint-Louis en l’Ile – Crédit Antoine Thiallier
C5 Orgue Lois Cabello – Vetter de Grandvillars – Crédit Michel Gantner
C11 La naissance du monde in Musurgia Universalis, Athanasius Kircher, 1650
C13 Opus 100, Huile sur toile de Samuel Liégeon
D1 Orgue Boisseau Cattiaux de la Chapelle Royale – Crédit Didier Saulnier 3008
D3 Orgue Alfred Kern de Sainte-Jeanne de Chantal – Crédit Raphaël Oliver
D4 Orgue Van den Heuvel de Saint-Eustache – Crédit Christophe Abramowitz
D5 Orgue Gerhard Grenzing de la Maison de la Radio – Crédit JandeRooij

 

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________22/09/2021

Parution de septembre 2021 …

Crédit: Ferrante Ferranti

Objet rare dans l’histoire musicale que la biographie d’un grand maître écrite par son épouse. Évènement peu ordinaire que ce Jean Guillou de Suzanne Guillou-Varga : bref essai biographique intime que les éditions Beauchesne publient le 1er septembre 2021.

Plus de quarante années de vie partagée, invitent à s’interroger sur le mystère que fut, et que reste, le Maître de l’orgue, le compositeur, le poète, l’homme. Rien de linéaire dans ces dix chapitres qui rappellent les moments, les épisodes, déterminants et les évènements marquants, permettant de mieux connaître un homme dont la attire se dérobe à toute limite et échappe à quiconque croit le saisir.

BEAUCHESNE Editeur – Paris 2021

JEAN GUILLOU, Brève biographie intime par Suzanne GUILLOU-VARGA
Collection Dédale. 188 pages – 24 €
Editions Beauchesne 7 Cité du Cardinal Lemoine 75005 Paris  

  ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________20/09/2021

Jean-François Murjas nous a quittés dans la nuit du 4 au 5 août

Jean-François Murjas
crédit : Dominique-Bertolus

Jean-François Murjas s’est éteint dans la nuit du 4 au 5 août 2021.
Notre association perd un fidèle ami et nous présentons nos sincères condoléances à sa famille.
Ses funérailles auront lieu mercredi 11 août à 10h à l’église Notre-Dame de Valence.

 

Hommage à Jean-François Murjas (1947-2021)

Brillant avocat d’affaire, mais en possession d’une solide formation musicale, Jean-François Murjas aura consacré sans compter les dernières décennies de son existence à la cause de l’orgue et de sa musique.

Organiste titulaire de l’orgue Michel Giroud de l’Eglise Notre-Dame de Valence, Président du Comité des orgues, il avait entrepris depuis une quinzaine d’année, une véritable croisade en faveur des orgues de la Drôme, concrétisée par la rédaction d’un ouvrage didactique, « La Drôme, mine d’orgue », proposant un inventaire complet des orgues de ce département.

Dès l’année 2009 il entreprend la création et l’animation des « rencontres des organistes Drôme-Ardèche », réunissant chaque année, en un lieu différent, et autour d’une soixantaine de participants assidus, les associations, les organistes ainsi que les autorités politiques et religieuses des deux départements. Rencontres exemplaires, d’expression et d’information, aboutissant souvent à la mise en valeur et la restauration de plusieurs instruments de la région.

Adhérent enthousiaste d’Orgue en France dès la première heure, dont il fut membre du conseil d’administration, il a contribué efficacement à la tenue de rencontres régionales (Die, Moulins, Valence, Clermont-Ferrand…).

Homme de foi, de conviction et de contact, Jean-François Murjas laisse le souvenir d’un homme affable et attentionné à autrui, d’un musicien sensible et cultivé, tout entier dévoué à la cause de l’orgue et de la musique.

 
Michel ROBERT
Organiste titulaire de Saint-Donat-sur-l’Herbasse.

 
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________10/08/2021

Hommages pour l’anniversaire du décès de Gaston Litaize (1909-1991)

Gaston Litaize
crédit : collection privée

30ème anniversaire de la mort de Gaston Litaize (1909-1991)

Nous commémorons le 5 août 2021, le 30ème anniversaire de la mort de Gaston Litaize.

Gaston Litaize est né dans les Vosges ; il s’est éteint dans sa région, à quelques kilomètres d’Epinal, le 5 août 1991.

Organiste, improvisateur, professeur et compositeur, il est l’un des organistes français les plus marquants du XXème siècle. Titulaire de l’orgue de l’église parisienne Saint-François-Xavier pendant 45 ans, il fut aussi professeur au conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés où il a formé et marqué toute une génération d’organistes de talent.

A l’occasion de l’anniversaire de sa mort, Orgue en France a demandé à deux de ses élèves prestigieux de lui rendre hommage.

 

Hommage à Gaston Litaize – Olivier Latry.

Gaston Litaize nous a quittés il y a tout juste trente ans. Et pourtant, le fait d’évoquer son nom fait ressurgir instantanément en nous de nombreuses images. Tour à tour émouvantes, cocasses, exaltantes, énergisantes, elles alimentent le souvenir d’une personnalité haute en couleurs, qui en aucun cas ne laissait indifférent.

Gaston Litaize aimait la vie, jusqu’à en narguer la mort. Lors de l’un de ses coups de fils quotidiens, il me dit d’emblée, d’un ton enjoué : « Allo, Olivier, que dirais-tu si je jouais ta messe d’enterrement ? » Ce à quoi je m’empressais de lui répondre que je n’étais guère pressé d’aller voir de l’autre côté… « Mais tu peux mourir à 90 ans ! J’en aurai 143, et alors ? »

Il avait confié à l’un de ses amis, peu avant son décès : « Ce n’est tout de même pas un déshonneur de mourir à 82 ans ! ». Mais il est clair qu’il aurait préféré être immortel…

Car il aimait la vie, et la faisait partager, par son enthousiasme et son énergie communicatifs, à son entourage proche, dont nous étions ; les élèves faisaient partie de « sa » famille. Et son temps n’était pas compté dès qu’il s’agissait de musique, dès qu’il s’agissait de nous.

Quelle générosité à notre égard ! Quelle bienveillance ! Trente ans après sa disparition, je mesure encore davantage la chance qui fut la mienne d’avoir croisé ses pas.

Olivier LATRY
Professeur d’orgue au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris
Organiste titulaire du grand orgue de la cathédrale Notre-Dame de Paris

 

Hommage à Gaston Litaize – Eric Lebrun.

J’ai rencontré Gaston Litaize en août 1988 sur les conseils de ma future épouse, Marie-Ange Leurent. Il m’avait donné rendez-vous chez lui, rue Mayet. Notre premier contact fut extrêmement chaleureux. Je n’oublierai jamais son écoute attentive, son attitude bienveillante : en quelques minutes, il m’avait accordé sa confiance, sans réserve, ce qui n’était pas rien quand on connaissait l’aura et l’incroyable carrière de ce musicien hors-norme.

Il aimait la jeunesse, observait avec intérêt (j’allais dire avec « gourmandise ») les innovations, les « inventions » de celle-ci. Quelquefois, il me faisait part d’idées qui lui avaient été données par ses propres élèves et je n’en revenais pas de voir un homme qui faisait l’admiration de ses pairs depuis plus d’un demi-siècle se référer à tel ou tel organiste de ma génération. En fait, j’ai assez vite compris que la structure de l’artiste était restée la même, solide, depuis les années 20, mais qu’elle s’enrichissait des apports des autres, car Gaston Litaize, sûr de ses idées, savait aussi se montrer ouvert. En lui s’incarnait un art de l’orgue qui s’enracinait chez ses maîtres Vierne, Tournemire, Dupré, et qui avait assimilé aussi celui de Marie-Claire Alain, Michel Chapuis ou même André Isoir et de leurs disciples.

Son enseignement était recherché et le nombre de ses élèves est proprement incroyable. C’est qu’il reposait sur des fondamentaux très compréhensibles. Il exigeait un jeu clair, une pensée structurée qui se traduisait notamment par une registration bien pensée, un toucher maîtrisé, de près, un phrasé naturel ; il se réjouissait de tout ce qui pouvait amener un supplément d’âme, par la couleur, la conduite de voix, et ce je ne sais quoi qui fait qu’une interprétation vous gagne dès les premiers instants. Il admirait par exemple le toucher inimitable de Marie-Claire Alain qui fut son élève. Et puis il avait une merveilleuse oreille qui faisait de lui un conseiller extrêmement précieux. Sa pédagogie pouvait en fonction de nos besoins brasser des nécessités concrètes de notre métier : interprétation, accompagnement, improvisation, chant grégorien, aspects pratiques d’une carrière. Il aimait rappeler qu’il fallait être non seulement doué et travailleur mais aussi intelligent (c’était pour lui fondamental) et artiste.

Toujours positif, vivant, dionysiaque, doué d’une extraordinaire force intérieure, due entre autres à sa cécité que l’on finissait par oublier, Gaston Litaize était aussi un véritable ami en dépit de nos différences d’âge. Il savait être formidablement drôle et sa prodigieuse mémoire nous permettait de revivre au présent les moments passés jadis auprès de ses maîtres. Combien de fois m’a-t-il cité telle remarque, telle réaction de Tournemire ou de Vierne alors que je jouais leurs œuvres…

Avec le recul, je mesure encore plus la chance d’avoir pu côtoyer un être aussi passionné et passionnant. Auprès de lui, une grande leçon de vie qui nous a été offerte. Gaston Litaize était un vivant trait d’union entre plusieurs mondes.

Eric LEBRUN
Professeur d’orgue au Conservatoire à rayonnement régional de Saint-Maur-des-Fossés
Organiste titulaire du grand orgue de l’église Saint-Antoine-des-Quinze-Vingts à Paris

 
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________28/07/2021

Orgue en France fête ses 10 ans cette année !

Orgue en France fête ses 10 ans cette année !
Paris – du 22 au 25 octobre 2021

 

L’événement se tiendra à Paris les 22, 23 24 octobre 2021. Il sera suivi par l’Assemblée Générale qui aura lieu le lendemain.

Il donnera aux néophytes l’occasion de se plonger dans le monde mystérieux de l’orgue et aux mélomanes et aux amateurs éclairés d’en apprendre davantage. La participation sera gratuite.

De nombreuses activités seront proposées : elles s’adresseront à tous publics, aux petits comme aux grands. On pourra :

  • découvrir le monde de l’orgue et des instruments peu connus,
  • apprendre à l’occasion de master-classes,
  • participer à des ateliers pratiques sur les orgues : découvrir comment ça fonctionne, s’essayer à l’accord des tuyaux d’anches, apprendre les gestes de premier secours,
  • assister à des tables rondes sur des sujets historiques, musicologiques, et sur des questions d’actualité,
  • partager son expérience et recueillir des informations pour créer et animer une association autour d’un orgue, et entretenir ce patrimoine précieux,
  • échanger avec des exposants présentant leur savoir-faire, leur compétence ou leurs produits,
  • acheter des produits en lien avec l’orgue (livres, CD, partitions, objets divers),
  • profiter de concerts et moments musicaux et, bien sûr…
  • jouer de l’orgue !

Plusieurs temps forts sont déjà prévus, parmi lesquels un marathon-relais d’improvisation où un nombre record d’organistes se succéderont sur le banc pour une improvisation ininterrompue de 12 heures.

La première de ces journées sera consacrée au lancement officiel de l’Inventaire national des orgues mis en place sous forme participative par Orgue en France avec le soutien du ministère de la Culture (https://inventaire-des-orgues.fr/ ).

Enfin, deux concerts à la chapelle royale de Versailles et à la maison de la radio seront réservés aux membres d’Orgue en France : une raison de plus de renouveler son adhésion !

Nous vous attendons nombreux !

 

Avant programme

Vendredi 22 octobre – 9h30

– Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris – Porte de Pantin

Journée Inventaire national des orgues
en collaboration avec le CNSMDP, la direction générale des patrimoines et la direction générale de la création artistique du ministère de la Culture

  • présentation du portail de l’Inventaire national des orgues
  • tables rondes et débats avec la participation de facteurs d’orgues, organistes, architectes, représentants de l’Etat et des collectivités territoriales
  • illustrations musicales par les étudiants du CNSMDP

 
 

– Chapelle royale de Versailles – 18h30

Concert (précédé d’une courte visite du château) réservé aux membres d’Orgue en France.
 

Samedi 23 et dimanche 24 octobre – 9h30/19h

– L’Atelier – avenue de Versailles – Paris, porte de Saint-Cloud
– Le Karé – avenue Edouard Vaillant – Boulogne Billancourt, porte de Saint-Cloud

Conférences

  • La symbolique chez Bach, L’orgue et son buffet, César Franck et ses contemporains,
  • L’organiste et son corps, Les tempéraments, L’orgue dans la tradition juive

Tables rondes et débats

  • Les nouvelles technologies en facture d’orgues, Construire des orgues dans le style de,
  • La vie des associations, Comment toucher de nouveaux publics,
  • Facture d’orgues française-Facture d’orgues allemande

Témoignages

  • Pourquoi j’aime l’orgue, Double passion (organiste et architecte, organiste et avocat, etc.)
  • Quand l’organiste devient plasticien, quand le plasticien devient organiste : Dialogue

Apprentissage

  • Connaître les rudiments de la machine-orgue, accorder un jeu d’anche

Animations pour les enfants

  • Films Buster Keaton accompagnés à l’orgue
  • Faire découvrir l’instrument aux plus jeunes
  • Ecouter et reconnaître

Exposants et bourses aux partitions

Démonstration d’un orgue à tuyaux spécialement installé sur le site – Registrer à l’orgue
 

– Eglise Sainte Jeanne de Chantal – Paris, porte de Saint-Cloud – le samedi

10h à 13h Initiation accompagnement et improvisation
14h à 17h Audition libre – Tribune ouverte (élèves de conservatoires et écoles de musiques)
 

– Eglise Saint-Eustache – du samedi 20h au dimanche à 8h

La nuit de l’improvisation – plusieurs dizaines d’organistes se relaient pour l’improvisation la plus longue
 

– Maison de la radio – dimanche 19h

Présentation de l’orgue et concert réservé aux membres d’Orgue en France.

 

Lundi 25 octobre – 9h30

– Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Paris, 14 rue de Madrid, Paris 8ème.

Assemblée générale.

 
 
 
Avec la participation pour les conférences, tables rondes, animations de :
Patrick Armand, Martin Bacot, Henri-Franck Beaupérin, Quentin Blumenroeder, Anne-Gaëlle Chanon, Jean-François Christ, Coralie Cousin, Pierre-François Dub-Attenti, Yves Fossaert, Thomas Lacôte, Olivier Latry, Eric Lebrun, Philippe Lefebvre, Ghislain Leroy, Samuel Liegeon, Jean-Louis Loriaut, Pascal Marsault, Jean-Baptiste Monnot, Karol Mossakowski, Mattieu Odinet, Thomas Ospital, Emma Pommier, Pascal Quoirin, Yves Rechsteiner, Hervé Roten, Daniel Roth, Yves Rousseau, Pascale Rouet, Yoann Tardivel, Jean-Michel Verneiges, Mickaël Walther et bien d’autres qui n’ont pas encore confirmé leur participation !…

 
Vous pouvez télécharger le communiqué « 10 ans d’Orgue en France » en suivant ce lien : COMMUNIQUE-10-ANS-DORGUE-EN-FRANCE.pdf
 
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________30/06/2021

Vient de paraître…

« Organiste militant » tel qu’il aimerait se définir lui-même, Olivier Latry se dévoile de manière très personnelle dans un livre d’entretiens réalisés avec Stéphane Friédérich. Le livre dépasse donc largement le cadre de Notre-Dame.

Avec une grande franchise, il y expose son rapport à la foi et le cheminement qui l’a amené vers sa passion pour l’orgue. Cette passion, il la développera avec Gaston Litaize. Suivront les rencontres décisives avec Olivier Messian et Jean-Louis Florentz dont il enregistrera les œuvres.

Olivier Latry est un perfectionniste parce qu’il est un homme qui préfère le doute aux certitudes. A son image, ce livre rend modeste : On y apprend notamment qu’insatisfait de la manière dont il estimait jouer et assailli par le doute, il songe à démissionner seulement un an après avoir été nommé organiste de Notre-Dame sur concours à seulement 23 ans…

A l’orgue de Notre-Dame. Olivier Latry, entretiens avec Stéphane Friédérich. Editions Salvator, 187 pages.

 

Cette parution coïncide avec la sortie de son dernier CD consacré à Liszt et enregistré à la Philarmonie de Paris.

Enfin, un article sur Olivier Latry vient de paraître sur le site en ligne concertclassic.com : www.concertclassic.com/article/

   

Olivier Latry est vice-président d’Orgue en France.

  ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________03/06/2021

Orgue en France : Rencontre régionale du 5 juin à Givors (69)

Orgue Michel Jurine à Givors,
destiné la basilique de Mokpo, Corée du Sud

Givors (Rhône) Eglise-Saint-Nicolas.
Rencontre régionale en visioconférence en direct de la tribune
Samedi 5 juin à 10h30

Après Montpellier, Royan, Saint-Maur-des-Fossés, Vouvant et Saint-Malo, nous profitons de la présence à Givors de l’orgue destiné à la basilique de Mokpo (Corée du Sud), pour y organiser une rencontre régionale.

Nous découvrirons le nouvel orgue construit par le facteur d’orgues Michel Jurine pour la Corée du Sud (3 claviers, 34 jeux, deux consoles dont une mobile).

Il s’agit du troisième orgue que Michel Jurine construit pour la Corée du Sud. Dans la ville de Mokpo, petit port de pêche sur la mer jaune situé à la pointe sud-ouest de la péninsule coréenne, une nouvelle basilique se construit actuellement. Elle est destinée à accueillir les pèlerinages en l’honneur des premiers missionnaires et martyrs chrétiens ayant débarqué en Corée afin d’évangéliser le pays. Le sanctuaire abritera des reliques de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et un immense orgue « à la française », un orgue sorti des ateliers de Michel Jurine.

Au cours de cette visioconférence, le facteur présentera l’instrument et ses caractéristiques, l’histoire des orgues qu’il a construits en Corée du Sud et le développement de l’orgue dans ce pays

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire dès à présent en adressant un mail à l’association (contact@orgue-en-france.org). Elles recevront le lien Zoom permettant de suivre cette visioconférence.

Par ailleurs, des questions peuvent être préalablement envoyées ; il y sera répondu au cours de la rencontre.

 

Pour des raisons techniques, les rencontres régionales initialement prévues en Corse et à La Chaise-Dieu ne pourront être organisées. Ce n’est que partie remise.


 
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________30/05/2021

Festival d’orgue « de GIVORS à MOKPO »

Orgue Mokpo – Michel Jurine

Eglise Saint-Nicolas de Givors (Rhône). Du 30 mai au 21 juin

La SARL JURINE Michel facteur d’orgues a construit un orgue 31/III+P destiné à la basilique de Mokpo, en Corée du Sud. L’instrument est actuellement monté et harmonisé dans l’église Saint-Nicolas de Givors où se dérouleront des concerts, avant son démontage et son expédition en Corée du Sud. L’entrée est libre

  • DIMANCHE 30 MAI A 17 HEURES
    Gabriel MARGHIERI. Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, professeur au CNSMD de Lyon.
    Vincent THEVENAZ. Cathédrale de Genève, professeur à la Haute Ecole de Genève.
  • SAMEDI 5 JUIN A 18 HEURES
    Philippe LEFEBVRE. Cathédrale Notre-Dame de Paris.
  • DIMANCHE 6 JUIN A 17 HEURES
    Jürgen ESSL. Professeur à la Hochschule de Stuttgart (Allemagne).
  • SAMEDI 12 JUIN A 20 HEURES
    Estéban LANDART. Professeur à Musikene de San-Sebastian (Espagne).
  • VENDREDI 18 JUIN A 20 HEURES. INAUGURATION DE L’ORGUE.
    Thomas OSPITAL. Eglise Saint-Eustache à Paris, professeur au CNSMD de Paris.
  • DIMANCHE 20 JUIN A 17 HEURES
    Lionel AVOT. Professeur au CRR de Lyon.
    Yves LAFARGUE. Basilique Notre-Dame de Fourvière, professeur au CRR de Lyon.
  • LUNDI 21 JUIN A 20 HEURES
    Conservatoire de Musique et de danse de Givors et Olivier DEC, suivi de la NUIT DE L’ORGUE, avec des étudiants du CRR de Lyon et du CNSMD de Lyon et des organistes de la région.

 
En raison du protocole sanitaire, il est conseillé de s’inscrire en précisant les concerts choisis à l’adresse suivante : jurine.michel@gmail.com



Composition de l’orgue Mokpo : Orgue-Mokpo-composition.pdf

 
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________27/05/2021

Orgue en France : Rencontre régionale du 15 mai à Saint-Malo (35)

Orgue Koenig de la cathédrale Saint Vincent de Saint-Malo

Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) Cathédrale Saint-Vincent
Rencontre régionale en visioconférence en direct de la tribune
Samedi 15 mai à 14h30

Nos rendez-vous « en direct de la tribune » connaissent un réel succès. Après Montpellier, Royan, Saint-Maur-des-Fossés et Vouvant, nous serons samedi prochain 15 mai à 14h30 en direct de la cathédrale de Saint-Malo.

Nous y découvrions les deux orgues de la cathédrale :
• le grand orgue Yves Koenig de 4 claviers construit en 1980, en remplacement de l’orgue détruit pendant la deuxième guerre mondiale ;
• l’orgue de chœur, construit en 2014 par le même facteur et ses successeurs.

Nous serons en direct avec Loïc Georgeault (organiste titulaire et professeur d’orgue au conservatoire de Saint-Malo) et Henri Chesnais (organiste titulaire et vice-président d’Orgue en France).
Les facteurs d’orgues Yves Koenig et son successeur Julien Marchal participeront en visioconférence pour parler de la construction de ces instruments.

Seront présentés en particulier, l’histoire des orgues et des instruments qui les ont précédés, les particularités techniques et sonores de chacun d’entre eux, la vie musicale de la cathédrale et son festival, la route des orgues en pays de Saint-Malo et enfin la classe d’orgue du conservatoire.

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire dès à présent en adressant un mail à l’association (contact@orgue-en-france.org). Elles recevront le lien Zoom permettant de suivre cette visioconférence.

Par ailleurs, des questions peuvent être préalablement envoyées ; il y sera répondu au cours de la rencontre.

On trouve la composition et l’historique des instruments sur le site de la maison Koenig :
Grand-orgue : www.orgues-koenig.com/saint-malo-cathedrale-saint-vincent-grand-orgue
Orgue de choeur : www.orgues-koenig.com/saint-malo-cathedrale-saint-vincent-orgue-de-choeur


 
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________11/05/2021

Jour de l’orgue 2021 : 8 et 9 mai.

Les concerts envisagés pour le Jour de l’orgue ne pouvant avoir lieu avec la présence du public, plusieurs concerts enregistrés spécialement pour le Jour de l’orgue seront accessibles en ligne, notamment :

 

Très bientôt, nous pourrons à nouveau assister en présentiel aux concerts, qui sont d’ores et déjà nombreux à être programmés.
Vous pouvez consulter les concerts déjà annoncés (Agenda des concerts en sélectionnant la région qui vous intéresse) ou annoncer vos concerts ( Annoncer un concert ) sur la page : https://www.orgue-en-france.org/agenda/

 


________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________06/05/2021