Orgue en France fête ses 10 ans cette année !

Orgue en France fête ses 10 ans cette année !
Paris – du 22 au 25 octobre 2021

 

L’événement se tiendra à Paris les 22, 23 24 octobre 2021. Il sera suivi par l’Assemblée Générale qui aura lieu le lendemain.

Il donnera aux néophytes l’occasion de se plonger dans le monde mystérieux de l’orgue et aux mélomanes et aux amateurs éclairés d’en apprendre davantage. La participation sera gratuite.

De nombreuses activités seront proposées : elles s’adresseront à tous publics, aux petits comme aux grands. On pourra :

  • découvrir le monde de l’orgue et des instruments peu connus,
  • apprendre à l’occasion de master-classes,
  • participer à des ateliers pratiques sur les orgues : découvrir comment ça fonctionne, s’essayer à l’accord des tuyaux d’anches, apprendre les gestes de premier secours,
  • assister à des tables rondes sur des sujets historiques, musicologiques, et sur des questions d’actualité,
  • partager son expérience et recueillir des informations pour créer et animer une association autour d’un orgue, et entretenir ce patrimoine précieux,
  • échanger avec des exposants présentant leur savoir-faire, leur compétence ou leurs produits,
  • acheter des produits en lien avec l’orgue (livres, CD, partitions, objets divers),
  • profiter de concerts et moments musicaux et, bien sûr…
  • jouer de l’orgue !

Plusieurs temps forts sont déjà prévus, parmi lesquels un marathon-relais d’improvisation où un nombre record d’organistes se succéderont sur le banc pour une improvisation ininterrompue de 12 heures.

La première de ces journées sera consacrée au lancement officiel de l’Inventaire national des orgues mis en place sous forme participative par Orgue en France avec le soutien du ministère de la Culture (https://inventaire-des-orgues.fr/ ).

Enfin, deux concerts à la chapelle royale de Versailles et à la maison de la radio seront réservés aux membres d’Orgue en France : une raison de plus de renouveler son adhésion !

Nous vous attendons nombreux !

 

Avant programme

Vendredi 22 octobre – 9h30

– Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris – Porte de Pantin

Journée Inventaire national des orgues
en collaboration avec le CNSMDP, la direction générale des patrimoines et la direction générale de la création artistique du ministère de la Culture

  • présentation du portail de l’Inventaire national des orgues
  • tables rondes et débats avec la participation de facteurs d’orgues, organistes, architectes, représentants de l’Etat et des collectivités territoriales
  • illustrations musicales par les étudiants du CNSMDP

 
 

– Chapelle royale de Versailles – 18h30

Concert (précédé d’une courte visite du château) réservé aux membres d’Orgue en France.
 

Samedi 23 et dimanche 24 octobre – 9h30/19h

– L’Atelier – avenue de Versailles – Paris, porte de Saint-Cloud
– Le Karé – avenue Edouard Vaillant – Boulogne Billancourt, porte de Saint-Cloud

Conférences

  • La symbolique chez Bach, L’orgue et son buffet, César Franck et ses contemporains,
  • L’organiste et son corps, Les tempéraments, L’orgue dans la tradition juive

Tables rondes et débats

  • Les nouvelles technologies en facture d’orgues, Construire des orgues dans le style de,
  • La vie des associations, Comment toucher de nouveaux publics,
  • Facture d’orgues française-Facture d’orgues allemande

Témoignages

  • Pourquoi j’aime l’orgue, Double passion (organiste et architecte, organiste et avocat, etc.)
  • Quand l’organiste devient plasticien, quand le plasticien devient organiste : Dialogue

Apprentissage

  • Connaître les rudiments de la machine-orgue, accorder un jeu d’anche

Animations pour les enfants

  • Films Buster Keaton accompagnés à l’orgue
  • Faire découvrir l’instrument aux plus jeunes
  • Ecouter et reconnaître

Exposants et bourses aux partitions

Démonstration d’un orgue à tuyaux spécialement installé sur le site – Registrer à l’orgue
 

– Eglise Sainte Jeanne de Chantal – Paris, porte de Saint-Cloud – le samedi

10h à 13h Initiation accompagnement et improvisation
14h à 17h Audition libre – Tribune ouverte (élèves de conservatoires et écoles de musiques)
 

– Eglise Saint-Eustache – du samedi 20h au dimanche à 8h

La nuit de l’improvisation – plusieurs dizaines d’organistes se relaient pour l’improvisation la plus longue
 

– Maison de la radio – dimanche 19h

Présentation de l’orgue et concert réservé aux membres d’Orgue en France.

 

Lundi 25 octobre – 9h30

– Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Paris, 14 rue de Madrid, Paris 8ème.

Assemblée générale.

 
 
 
Avec la participation pour les conférences, tables rondes, animations de :
Patrick Armand, Martin Bacot, Henri-Franck Beaupérin, Quentin Blumenroeder, Anne-Gaëlle Chanon, Jean-François Christ, Coralie Cousin, Pierre-François Dub-Attenti, Yves Fossaert, Thomas Lacôte, Olivier Latry, Eric Lebrun, Philippe Lefebvre, Ghislain Leroy, Samuel Liegeon, Jean-Louis Loriaut, Pascal Marsault, Jean-Baptiste Monnot, Karol Mossakowski, Mattieu Odinet, Thomas Ospital, Emma Pommier, Pascal Quoirin, Yves Rechsteiner, Hervé Roten, Daniel Roth, Yves Rousseau, Pascale Rouet, Yoann Tardivel, Jean-Michel Verneiges, Mickaël Walther et bien d’autres qui n’ont pas encore confirmé leur participation !…

 
Vous pouvez télécharger le communiqué « 10 ans d’Orgue en France » en suivant ce lien : COMMUNIQUE-10-ANS-DORGUE-EN-FRANCE.pdf
 
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________30/06/2021

Vient de paraître…

« Organiste militant » tel qu’il aimerait se définir lui-même, Olivier Latry se dévoile de manière très personnelle dans un livre d’entretiens réalisés avec Stéphane Friédérich. Le livre dépasse donc largement le cadre de Notre-Dame.

Avec une grande franchise, il y expose son rapport à la foi et le cheminement qui l’a amené vers sa passion pour l’orgue. Cette passion, il la développera avec Gaston Litaize. Suivront les rencontres décisives avec Olivier Messian et Jean-Louis Florentz dont il enregistrera les œuvres.

Olivier Latry est un perfectionniste parce qu’il est un homme qui préfère le doute aux certitudes. A son image, ce livre rend modeste : On y apprend notamment qu’insatisfait de la manière dont il estimait jouer et assailli par le doute, il songe à démissionner seulement un an après avoir été nommé organiste de Notre-Dame sur concours à seulement 23 ans…

A l’orgue de Notre-Dame. Olivier Latry, entretiens avec Stéphane Friédérich. Editions Salvator, 187 pages.

 

Cette parution coïncide avec la sortie de son dernier CD consacré à Liszt et enregistré à la Philarmonie de Paris.

Enfin, un article sur Olivier Latry vient de paraître sur le site en ligne concertclassic.com : www.concertclassic.com/article/

   

Olivier Latry est vice-président d’Orgue en France.

  ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________03/06/2021

Orgue en France : Rencontre régionale du 5 juin à Givors (69)

Orgue Michel Jurine à Givors,
destiné la basilique de Mokpo, Corée du Sud

Givors (Rhône) Eglise-Saint-Nicolas.
Rencontre régionale en visioconférence en direct de la tribune
Samedi 5 juin à 10h30

Après Montpellier, Royan, Saint-Maur-des-Fossés, Vouvant et Saint-Malo, nous profitons de la présence à Givors de l’orgue destiné à la basilique de Mokpo (Corée du Sud), pour y organiser une rencontre régionale.

Nous découvrirons le nouvel orgue construit par le facteur d’orgues Michel Jurine pour la Corée du Sud (3 claviers, 34 jeux, deux consoles dont une mobile).

Il s’agit du troisième orgue que Michel Jurine construit pour la Corée du Sud. Dans la ville de Mokpo, petit port de pêche sur la mer jaune situé à la pointe sud-ouest de la péninsule coréenne, une nouvelle basilique se construit actuellement. Elle est destinée à accueillir les pèlerinages en l’honneur des premiers missionnaires et martyrs chrétiens ayant débarqué en Corée afin d’évangéliser le pays. Le sanctuaire abritera des reliques de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et un immense orgue « à la française », un orgue sorti des ateliers de Michel Jurine.

Au cours de cette visioconférence, le facteur présentera l’instrument et ses caractéristiques, l’histoire des orgues qu’il a construits en Corée du Sud et le développement de l’orgue dans ce pays

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire dès à présent en adressant un mail à l’association (contact@orgue-en-france.org). Elles recevront le lien Zoom permettant de suivre cette visioconférence.

Par ailleurs, des questions peuvent être préalablement envoyées ; il y sera répondu au cours de la rencontre.

 

Pour des raisons techniques, les rencontres régionales initialement prévues en Corse et à La Chaise-Dieu ne pourront être organisées. Ce n’est que partie remise.


 
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________30/05/2021

Festival d’orgue « de GIVORS à MOKPO »

Orgue Mokpo – Michel Jurine

Eglise Saint-Nicolas de Givors (Rhône). Du 30 mai au 21 juin

La SARL JURINE Michel facteur d’orgues a construit un orgue 31/III+P destiné à la basilique de Mokpo, en Corée du Sud. L’instrument est actuellement monté et harmonisé dans l’église Saint-Nicolas de Givors où se dérouleront des concerts, avant son démontage et son expédition en Corée du Sud. L’entrée est libre

  • DIMANCHE 30 MAI A 17 HEURES
    Gabriel MARGHIERI. Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, professeur au CNSMD de Lyon.
    Vincent THEVENAZ. Cathédrale de Genève, professeur à la Haute Ecole de Genève.
  • SAMEDI 5 JUIN A 18 HEURES
    Philippe LEFEBVRE. Cathédrale Notre-Dame de Paris.
  • DIMANCHE 6 JUIN A 17 HEURES
    Jürgen ESSL. Professeur à la Hochschule de Stuttgart (Allemagne).
  • SAMEDI 12 JUIN A 20 HEURES
    Estéban LANDART. Professeur à Musikene de San-Sebastian (Espagne).
  • VENDREDI 18 JUIN A 20 HEURES. INAUGURATION DE L’ORGUE.
    Thomas OSPITAL. Eglise Saint-Eustache à Paris, professeur au CNSMD de Paris.
  • DIMANCHE 20 JUIN A 17 HEURES
    Lionel AVOT. Professeur au CRR de Lyon.
    Yves LAFARGUE. Basilique Notre-Dame de Fourvière, professeur au CRR de Lyon.
  • LUNDI 21 JUIN A 20 HEURES
    Conservatoire de Musique et de danse de Givors et Olivier DEC, suivi de la NUIT DE L’ORGUE, avec des étudiants du CRR de Lyon et du CNSMD de Lyon et des organistes de la région.

 
En raison du protocole sanitaire, il est conseillé de s’inscrire en précisant les concerts choisis à l’adresse suivante : jurine.michel@gmail.com



Composition de l’orgue Mokpo : Orgue-Mokpo-composition.pdf

 
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________27/05/2021

Orgue en France : Rencontre régionale du 15 mai à Saint-Malo (35)

Orgue Koenig de la cathédrale Saint Vincent de Saint-Malo

Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) Cathédrale Saint-Vincent
Rencontre régionale en visioconférence en direct de la tribune
Samedi 15 mai à 14h30

Nos rendez-vous « en direct de la tribune » connaissent un réel succès. Après Montpellier, Royan, Saint-Maur-des-Fossés et Vouvant, nous serons samedi prochain 15 mai à 14h30 en direct de la cathédrale de Saint-Malo.

Nous y découvrions les deux orgues de la cathédrale :
• le grand orgue Yves Koenig de 4 claviers construit en 1980, en remplacement de l’orgue détruit pendant la deuxième guerre mondiale ;
• l’orgue de chœur, construit en 2014 par le même facteur et ses successeurs.

Nous serons en direct avec Loïc Georgeault (organiste titulaire et professeur d’orgue au conservatoire de Saint-Malo) et Henri Chesnais (organiste titulaire et vice-président d’Orgue en France).
Les facteurs d’orgues Yves Koenig et son successeur Julien Marchal participeront en visioconférence pour parler de la construction de ces instruments.

Seront présentés en particulier, l’histoire des orgues et des instruments qui les ont précédés, les particularités techniques et sonores de chacun d’entre eux, la vie musicale de la cathédrale et son festival, la route des orgues en pays de Saint-Malo et enfin la classe d’orgue du conservatoire.

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire dès à présent en adressant un mail à l’association (contact@orgue-en-france.org). Elles recevront le lien Zoom permettant de suivre cette visioconférence.

Par ailleurs, des questions peuvent être préalablement envoyées ; il y sera répondu au cours de la rencontre.

On trouve la composition et l’historique des instruments sur le site de la maison Koenig :
Grand-orgue : www.orgues-koenig.com/saint-malo-cathedrale-saint-vincent-grand-orgue
Orgue de choeur : www.orgues-koenig.com/saint-malo-cathedrale-saint-vincent-orgue-de-choeur


 
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________11/05/2021

Jour de l’orgue 2021 : 8 et 9 mai.

Les concerts envisagés pour le Jour de l’orgue ne pouvant avoir lieu avec la présence du public, plusieurs concerts enregistrés spécialement pour le Jour de l’orgue seront accessibles en ligne, notamment :

 

Très bientôt, nous pourrons à nouveau assister en présentiel aux concerts, qui sont d’ores et déjà nombreux à être programmés.
Vous pouvez consulter les concerts déjà annoncés (Agenda des concerts en sélectionnant la région qui vous intéresse) ou annoncer vos concerts ( Annoncer un concert ) sur la page : https://www.orgue-en-france.org/agenda/

 


________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________06/05/2021

Hommage à Marie-Madeleine Duruflé par Sarah Soularue

Maurice et Marie-Madeleine Duruflé
(1979) crédit : collection Soularue

Centième anniversaire de la naissance de Marie-Madeleine Duruflé (1921–1999)
Le 8 mai 1921 naissait Marie-Madeleine Chevalier à Marseille.

J’ai rencontré Marie-Madeleine Duruflé pour la première fois au Nebraska en novembre 1971, à l’occasion d’une tournée qu’elle effectuait conjointement avec son mari Maurice Duruflé. Cette rencontre avait été suscitée par mes professeurs américains qui voulaient absolument que j’aille travailler avec le célèbre couple à Paris. Les Duruflé jouissaient en effet à cette époque d’une incroyable popularité aux États-Unis. Maurice y était reconnu à la fois comme un compositeur majeur du XXe siècle et comme un interprète dont l’élégance et la sûreté de goût étaient inégalables et Marie-Madeleine comme une virtuose hors catégorie dont les prestations électrisaient littéralement son auditoire.

Ayant été acceptée comme élève par le couple, j’arrivais rapidement à Paris sans me douter que s’ouvraient non seulement de longues années d’études auprès d’eux, mais également une relation privilégiée qui devint intime jusqu’à leur disparition.

Ma première leçon eut lieu à l’orgue de leur studio place du Panthéon. Marie-Madeleine me demanda tout d’abord de jouer une pièce au piano, puis testa mon oreille. A l’instar de son maître Marcel Dupré, elle estimait que tout organiste doit être d’abord un bon pianiste. Elle me demanda donc de poursuivre mes études de piano et d’entreprendre un cursus de solfège spécialisé avec sa sœur, Éliane Chevalier, qui devait également devenir une grande amie.

 
 

Marie-Madeleine Duruflé et Sarah Soularue
(1979) crédit : collection Soularue

Les exigences de Marie-Madeleine en matière de technique étaient nombreuses et quelquefois surprenantes. L’articulation devait être impeccable, le lâcher de chaque note étant aussi important que son attaque. Il est impossible sans avoir eu le privilège de l’observer à la console d’imaginer la précision de son jeu y compris dans les œuvres les plus virtuoses du répertoire. En dépit de cette virtuosité ébouriffante, elle s’astreignait elle-même au travail dans l’extrême lenteur. A cet égard, je me souviens de l’avoir surprise, alors que je m’apprêtais à sonner à la porte du studio, au travail d’un petit choral de l’Orgelbüchlein au métronome à 60 à la double croche… La tenue à la console devait être d’une sobriété absolue, tout mouvement inutile étant à proscrire. Elle exigeait que l’on puisse jouer avec le huit-cents grégorien en équilibre sur la tête sans le faire tomber ! Au titre des surprises que pouvaient réserver son enseignement, je me souviens également d’un cours que j’abordai avec la confiance que confère un travail préalable assidu sur une pièce nouvelle. Alors que je venais de m’asseoir sur le banc, Marie-Madeleine me demanda d’emblée de transposer la pièce un demi-ton plus haut. Elle pouvait également demander de soustraire une voix de l’exécution d’une polyphonie et de la chanter. Elle insistait sur le fait que l’organiste, contrairement au pianiste qui joue un instrument tout à fait normalisé, doit faire face à des instruments très divers à l’état d’entretien variable et disposer par conséquent d’une marge de sécurité considérable pour compenser cette difficulté supplémentaire.

 

Très pieuse, Marie-Madeleine considérait comme un sacerdoce la fonction d’organiste liturgique. Elle insistait pour que le choix des œuvres écrites jouées pendant l’office corresponde parfaitement au calendrier liturgique. Elle portait une attention particulière à ne pas faire attendre le célébrant par des interventions d’orgue trop longues, privilégiant pour cette raison l’improvisation sur les pièces écrites lorsqu’elle estimait que le temps imparti à l’orgue était trop court. Confrontée à des choix de cantiques qui laissaient bien souvent une large place à des rengaines indigentes, elle s’efforçait toujours d’atténuer leur banalité par la richesse de ses accompagnements.

Au sommet de son art, elle fut frappée ainsi que son mari par un terrible accident de voiture en mai 1975. Après de nombreuses opérations et une rééducation de 10 mois en thalassothérapie à Granville, elle reprit progressivement son service au grand orgue de Saint-Étienne-du-Mont avec beaucoup de volonté et de courage. Organiste suppléante à cette époque, j’avais assuré la plus grande partie du service du grand orgue depuis l’accident. Je continuai bien entendu à aider la reprise de Marie-Madeleine du mieux que je pus en me rendant disponible à chaque fois que la fatigue ou les douleurs ne lui permettaient pas de monter à la tribune. Pendant de longs mois, nous nous répartîmes ainsi les offices grâce à un rendez-vous téléphonique hebdomadaire. Cette période fut très difficile car elle devait non seulement travailler à sa rééducation organistique mais aussi beaucoup s’occuper de son mari dont les séquelles de l’accident avaient partiellement ôté l’autonomie. Ce n’est qu’après le décès de Maurice Duruflé en 1986 et à la suite de plusieurs opérations qu’elle retrouva pleinement ses moyens de virtuose. De 1989 à 1994, elle enchaîna concerts et classes de maître tant en France qu’aux États-Unis.

Mais des séquelles de l’accident de 1975 nécessitèrent de nouvelles opérations et sa santé se dégrada. Après un séjour estival dans sa chère maison de Ménerbes dans le Vaucluse, elle s’éteignit à Louveciennes le 5 octobre 1999.

Sarah Soularue
crédit : collection Soularue


 

Plus de vingt années se sont écoulées depuis sa disparition mais elle demeure pour moi l’exemple lumineux qui continue de m’inspirer non seulement sur le plan musical mais aussi par sa force spirituelle qui se manifestait par une confiance et une joie de vivre communicatives.

 
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________06/05/2021

Orgue en France : Rencontre régionale du 1er mai à Vouvant (85)

Vouvant (85). Notre-Dame de l’Assomption
Orgue Yves Fossaert. Credit : Yves Rousseau

Vouvant (Vendée) Eglise Notre-Dame de l’Assomption.

 

Rencontre régionale en visioconférence en direct de Vouvant
Samedi 1er mai à 14h30 :

 

La réunion sera animée par Philippe Lefebvre, président d’Orgue en France avec la participation de :

  • Yves Fossaert, facteur d’orgues
  • Yves Rousseau, initiateur du projet
  • Guillaume Marionneau, organiste titulaire de la cathédrale de Luçon
  • Michel Bourcier, organiste titulaire de la cathédrale de Nantes

 

L’église vient de se doter, à l’initiative de l’association Orgue & Musique à Vouvant, d’un orgue construit par la Manufacture d’orgues Yves Fossaert qui compte 18 jeux réels répartis sur les 3 claviers et le pédalier. Le nombre de jeux est même porté à 42, par le biais des emprunts et des extensions ! C’est ce nouvel orgue qui sera présenté avant même son inauguration qui se fera sans public la semaine prochaine et captée pour internet.

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire dès à présent en adressant un mail à l’association Orgue en France
( contact@orgue-en-france.org ). Elles recevront le lien Zoom permettant de suivre cette visioconférence.

Par ailleurs, des questions peuvent être préalablement envoyées ; il y sera répondu au cours de la rencontre.

On trouve toutes les informations sur l’orgue et sa composition sur https://orgueetmusiqueavouvant.com/l-orgue-fossaert

 

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________28/04/2021

Orgue en France : Rencontre régionale du 24 avril à Saint-Maur des Fossés (94)

Saint-Maur-des-Fossés. Eglise Saint-Francois-de-Sales
Credit : Jacques Puibaraud

Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) Eglise Saint-François-de-Sales
Rencontre régionale en visioconférence en direct de la tribune
Samedi 24 avril à 10h00

La rencontre aura lieu avec le concours de l’organiste titulaire Jacques Puibaraud et du facteur d’orgues grenoblois Jacques Nonnet.

La paroisse s’est dotée en 2019 d’un orgue racheté à Bourg d’Oisans (Isère), instrument restauré, réharmonisé et agrandi par Jacques Nonnet : il compte désormais 27 jeux et 3 claviers. Vous découvrirez l’instrument, son histoire, sa restauration, ses possibilités, ses évolutions ainsi que la façon dont la paroisse a financé cette opération.
Document : Composition de l’orgue. St François de Sales à St Maur des Fossés – Val de Marne.PDF

Cette rencontre est l’occasion de mesurer les possibilités d’évolution et d’amélioration qui existent lors du rachat d’un orgue, pour un budget à la portée d’une paroisse.

Il est à noter qu’un enregistrement sur cet instrument est en cours de réalisation et que des extraits de cet enregistrement seront envoyés aux participants à cette visioconférence.

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire dès à présent en adressant un mail à l’association Orgue en France ( contact@orgue-en-france.org ).
Elles recevront le lien Zoom permettant de suivre cette visioconférence.

Par ailleurs, des questions peuvent être préalablement envoyées ; il y sera répondu au cours de la rencontre.


 
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________15/04/2021

Remarques sur le toucher et le caractère des pièces d’orgue dans la musique française classique.

Console du grand orgue Isnard,
Basilique de Saint-Maximin.
Photo P. Marsault

D’après les textes d’auteurs français (1623-1787), par Pascal Marsault

 

Cette compilation de Remarques sur le toucher et le caractère des pièces, mentionnées par les auteurs français des XVIIe et XVIIIe siècles dans la préface des éditions de leurs œuvres ou dans leurs ouvrages théoriques, s’est constituée progressivement au fur et à mesure que j’explorais ce répertoire lorsque j’étais étudiant.

Par la suite, l’enseignement régulier et les nombreuses questions des élèves et des étudiants m’ont conduit à compléter ce vade mecum, destiné à les aider dans leur pratique du répertoire classique français, de Jehan Titelouze à Michel Corrette. Il a aussi pour but de sensibiliser à une approche musicologique vivifiée par la fréquentation des sources d’époque : qu’elle suscite une curiosité et un désir de connaître plus intimement l’environnement culturel de l’époque qui a vu naître ce répertoire, démarche aujourd’hui naturelle pour tout interprète soucieux de rechercher une cohérence dans son interprétation, notamment lorsqu’il est confronté aux instruments historiques.

Remarques sur le toucher et le caractère des pièces d’orgue dans la musique française classique.PDF


 
Sur notre site, vous trouverez également d’autres documents relatifs à la musique :

www.orgue-en-france.org/la-musique/documents/

 
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________30/03/2021