Paris (75) – Samedi 3 et dimanche 4 Novembre 2018 :
Rencontres d’Orgue en France et assemblée générale.

PROGRAMME DES JOURNÉES

 

 Saint-Antoine des Quinze-Vingts
Saint-Antoine des Quinze-Vingts Photo : N.N.

Samedi 3 Novembre :

  • 16h00 : Eglise Saint-Antoine-des-Quinze-Vingts / 66 avenue Ledru-Rollin – 75012 Paris / Métro : Ledru-Rollin ; Gare-de-Lyon

    – présentation de l’orgue Cavaillé-Coll ayant appartenu au baron Albert de l’Espée par Eric LEBRUN, organiste titulaire

    – concert donné par Eric Lebrun et des étudiants de la classe d’orgue du Conservatoire à rayonnement régional de Saint-Maur des Fossés

    Concert gratuit réservé aux membres d’Orgue en France

  •  

     Notre-Dame des Blancs Manteaux
    Notre-Dame des Blancs Manteaux Photo : site Patrimoine et Histoire

  • 20h30 : Eglise Notre-Dame des Blancs Manteaux / 12 rue des Blancs-Manteaux – 75004 Paris / Métro : Hôtel de ville ou Saint Paul ; Rambuteau

    – présentation de l’orgue Kern par Matthieu ODINET, organiste titulaire

    – concert donné par des étudiants de la classe d’orgue du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris

    Concert gratuit réservé aux membres d’Orgue en France

 
 

Dimanche 4 Novembre :

 Conservatoire rue de Madrid
Conservatoire rue de Madrid
Photo : N.N.
  • Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris / 14 rue de Madrid – 75008 Paris / Métro : Europe ; Saint-Lazare

    – 10h00 : concert donné sur l’orgue Grenzig de la salle d’orgue Jehan Alain par Johannes ZEINLER (Autriche) vainqueur à Chartres le 9 septembre 2018 du « Grand Prix de Chartres Interprétation », du « Prix du public » et du « Prix pour la meilleure interprétation de l’oeuvre de Thomas Lacôte ».

    Concert gratuit réservé aux membres d’Orgue en France

    – 11h15 : verre de l’amitié

    – 14h00 – auditorium : accueil des membres de l’association, émargement des présents et des procurations

    – 14h30 – auditorium : assemblée générale

  •  
     
     

     Saint Eustache
    Mug Saint Eustache Ed Delatour

  • 17h30 : Eglise Saint-Eustache / 146 rue Rambuteau – 75001 Paris / Métro : Les Halles

    Audition d’orgue par Jean-Baptiste COURTOIS

    Entrée libre

  •  
     
     

     Notre-Dame de Paris
    Notre-Dame de Paris Photo : N.N.

  • 20h30 – Cathédrale Notre-Dame / Parvis Notre-Dame – 75004 Paris / Métro : Cité ; Saint-Michel ; Hotel-de-Ville ;

    Récital donné par Olivier LATRY et Philippe LEFEBVRE, organistes titulaires de Notre-Dame de Paris

    Accès par le portail du transept Nord situé rue du Cloître Notre Dame (rue qui longe la cathédrale sur sa gauche)

    Concert gratuit réservé aux membres d’Orgue en France

 

(Les programmes des concerts seront communiqués ultérieurement)

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________16/09/2018

L’organiste autrichien Johannes Zeinler « Grand Prix de Chartres Interprétation 2018 »

 Johannes Zeinler
Johannes Zeinler Photo : Y.R.

Dimanche 9 septembre, se tenait, en la Cathédrale de Chartres, la 26ème édition du « Grand Prix de Chartres » organisé depuis 1971 par l’Association des Grandes Orgues de Chartres.

Pour ces Finales « Interprétation », le jury présidé par Daniel Roth (Grand Prix de Chartres 1971) était composé de Susan Landale (Grande-Bretagne), Jon Laukvik (Norvège), Dong-ill Shin (Corée du Sud et Grand Prix de Chartres 2006), Stephen Tharp (Etats-unis) et pour la France, Véronique Le Guen et Olivier Vernet.
 

L’autrichien Johannes Zeinler, 25 ans, a remporté 3 prix :

  • le « Grand Prix de Chartres Interprétation »,
  • le « Prix du Public Interprétation »
  • et le « Prix pour la meilleure interprétation de l’oeuvre de Thomas Lacôte »

 
– Biographie de Johannes Zeinler (français, anglais, allemand) : Johannes-ZEINLER.pdf

 
 

 Daria Burlak
Johannes Zeinler Photo : Y.R.

 

La russe Daria Burlak, âgée de 32 ans, a remporté le « Second Prix d’Interprétation ».
 
– Biographie de Daria Burlak (français, anglais, allemand) : Daria-BURLAK.pdf

 
 
 
 
 

 Amélie Held
Amélie Held
Photo : Y.R.

 
 

L’allemande Amélie Held, âgée de 22 ans, est « Finaliste » du « Grand Prix de Chartres ».
 
– Biographie de Amélie Held (français, anglais, allemand) : AMELIE-HELD.pdf

 

 

 Amélie Held
Johannes Zeinler, « Grand Prix de Chartres Interprétation », le jury du concours et Philippe Lefebvre, président du concours Photo : Y.R.

 

Le programme des finalistes comportait le Prélude et Fugue en sol majeur BWV 550 de Johann-Sebastian Bach, « Phteggomai » de Thomas Lacôté, création mondiale et commande de l’Association des Grandes Orgues de Chartres, le Choral de la 7ème Symphonie, opus 42 de Charles-Marie Widor et le Prélude et Fugue sur le nom d’Alain de Maurice Duruflé, opus 7.

 
 
Association des Grandes Orgues de Chartres – 22 Cloitre Notre Dame – 28000 Chartres – 02 37 36 67 48 – orgues.chartres@yahoo.fr
Contact : Laurent Bouis

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________10/09/2018

Décès du facteur d’orgues Alain Sals

 Alain Sals
Alain Sals La Gazette locale – Photo N.N.

 

Alain Sals, facteur d’orgues né à Carpentras en 1942, est décédé ce 5 septembre 2018. Il exerça longtemps son activité à Entrechaux dans le Vaucluse et est à l’origine de la construction ou de la reconstruction de quantité d’instruments, surtout dans le Sud de la France : Pertuis, Malaucène, Pernes-les-Fontaines, Caromb, Notre-Dame des Doms à Avignon, Forcalquier, Manosque, Saint-Guilhem-le-Désert, Alès, Sète, mais aussi Saint-Benoît-sur-Loire ou Saint-Genest-Lerpt.
 
Provenance de l’information : ResMusica

Biographie et liste des instruments sur Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Sals

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________07/09/2018

Brèves de rentrée 2018

 Chartres cathédrale
Chartres cathédrale Photo : N.N.

 

  • Chartres (28) – Dimanche 9 septembre : Finales du concours international d’orgue « GRAND PRIX DE CHARTRES ».

    Dès 14h00, les finalistes se succèderont aux claviers du grand orgue de la cathédrale de Chartres pour la 26ème édition du concours créé en 1971 et consacré cette année à l’interprétation.
    Au programme des Finales, le Prélude et fugue en sol majeur de Jean-Sébastien Bach – BWV 550, « Phteggomai » de Thomas Lacôte (création mondiale, commande de l’Association des Grandes Orgues de Chartres), le Choral de la 7ème Symphonie op. 42 de Charles-Marie Widor et le Prélude et fugue sur le nom d’Alain, op. 7 de Maurice Duruflé.

    Le jury sera constitué de Daniel Roth, Président (France), Susan Landale (Grande-Bretagne), Jon Laukvik (Norvège), Véronique Le Guen (France), Dong-Ill Shin (Corée du Sud), Stephen Tharp (États-Unis) et Olivier Vernet (France).

    Tarif entrée : 10 € / Gratuit pour les moins de 18 ans.

    Liste des lauréats depuis le premier concours en 1971 : www.orgues-chartres.org/laureats-des-concours-precedents

    Site internet : www.orgues-chartres.org

  •  

     André Marchal
    André Marchal à son orgue de la rue Duroc à Paris
    Photo : collection association Litaize

     

  • Hauts-de-Seine – 29 et 30 Octobre 2018 : Concours André Marchal « L’orgue des jeunes ».

    Figure essentielle de l’orgue dans les années d’après-guerre, André Marchal fut non seulement un organiste audacieux et à l’écoute de son temps, mais également un pédagogue hors pair et unanimement salué. C’est dans cette optique que se déroulera les 29 et 30 octobre un concours « L’Orgue des Jeunes » organisé par l’Académie André Marchal en partenariat avec la revue « Orgues Nouvelles », le Conservatoire de Rueil-Malmaison, la Ville de Courbevoie et son église Saint-Pierre et Saint-Paul.

    Le concours se décline en 2 catégories : les Benjamins et les Juniors.
    Le jury présidé par Suzan Landale sera composé d’Aude Heurtematte et de Vincent Crosnier.

    Site internet : www.academieandremarchal.org

  •  

     Jean-Louis Florentz par Michel Bourcier
    Jean-Louis Florentz par Michel Bourcier
    Photo : Symétrie

     

  • Parution du livre : « Jean-Louis Florentz et l’orgue. Essai analytique et exégétique » par Michel Bourcier.

    L’orgue est, pour le compositeur français Jean-Louis Florentz (1947-2004), l’instrument privilégié à partir duquel un univers musical parmi les plus originaux de l’ère post-Messiaen a pu voir le jour. Les quatre œuvres qu’il destine à cet instrument jalonnent sa production symphonique et chorale comme autant de repères placés au cœur d’une œuvre dont la densité musicale n’a d’égale que la complexité sémantique. L’art de Jean-Louis Florentz est un creuset où trois mondes s’interpénètrent (la composition musicale, les sciences de la nature et le merveilleux) au sein d’une culture bicéphale (occidentale et africaine) en vue d’un objectif unique : la spiritualité.

    C’est à l’organiste Michel Bourcier que l’on doit cet important travail préfacé par Olivier Latry et publié aux éditions Symétrie. Michel Bourcier a rencontré Jean-Louis Florentz en 1985 à l’occasion de la création des Laudes avant que le compositeur ne lui dédie, en 1991, son œuvre majeure, Debout sur le soleil. Il enseigne l’orgue au Conservatoire de Nantes et est titulaire de l’orgue de la cathédrale de Nantes. Il dirige l’ensemble instrumental Utopik spécialisé dans l’interprétation de la musique d’aujourd’hui.

    Présentation du livre : https://symetrie.com/fr/titres/jean-louis-florentz-et-l-orgue

    Discographie Jean-Louis Florentz par Michel Bourcier : « Les Laudes » (orgue de Plaisance du Gers) Erato, « Les Laudes » et « Debout sur le soleil » (orgue de Saint Eustache Paris) Koch-Schwann
    Intégrale de l’oeuvre d’orgue par Thomas Monnet (orgue de Roquevaire) Hortus

    900 pages en 2 volumes – Prix public TTC : 80 €

  •  
     
     

     Paris Saint-Séverin
    Paris Saint-Séverin
    Photo : Manufacture Thomas

     

  • La revue « Orgues Nouvelles » fête ses 10 ans le 13 octobre à Paris.

    Le 13 octobre 2018, la revue « Orgue Nouvelles » organise, pour fêter les 10 années de création de sa revue, une journée « rencontre-anniversaire » en l’église Saint-Séverin à Paris de 10h00 à 17h30. Cette journée se déclinera autour de l’orgue des lieux mais aussi avec des tables rondes, des échanges, etc…

    Renseignements et inscriptions : Rémy Fombon https://orgues-nouvelles.weebly.com/contacts1.html

    Site internet : https://orgues-nouvelles.weebly.com

  •  
     

     Plappeville
    Plappeville Photo : Le Républicain Lorrain
  • Plappeville (57) – 21 Juin 2018 – L’orgue fortement endommagé par un incendie volontaire.

    Paru dans le Républicain Lorrain : Le 21 juin dernier un incendie s’est déclaré à l’intérieur de l’église Sainte-Brigide de Plappeville en Moselle. Une église classée datant du XIe siècle. Les sapeurs-pompiers sont intervenus rapidement mais les dégâts sont conséquents. L’orgue de Hugo Meyer a été très endommagé, il avait une vingtaine d’années. Le montant des dégâts pourrait se chiffrer à plus de 100 000 €. L’église avait été rénovée récemment, elle venait d’être repeinte. L’enquête a été ouverte par la police de Metz, elle a abouti à l’interpellation de deux jeunes majeurs. Depuis le 12 juin, l’église de Plappeville avait fait l’objet d’actes de vandalisme répétés. À plusieurs reprises, des vitraux avaient été cassés par des jets d’objets. Le 21 juin, un des vitraux a été entièrement détruit. Le caractère volontaire du sinistre a rapidement été mis au jour : les pompiers ont mis en évidence deux départs de feu, au niveau de l’autel et de l’orgue. Un témoin a vu, alors qu’il arrivait sur les lieux, deux jeunes passer en sautant le mur d’enceinte de l’église. Ils ont été contrôlés non loin de l’église, après avoir donné des explications incohérentes concernant leur présence sur les lieux, ils ont reconnu être entrés dans l’édifice par des vitraux cassés et avoir mis le feu. Les incendiaires présumés ont été placés en garde à vue.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________04/09/2018

Décès de l’organiste Mary Prat-Molinier

Organiste titulaire honoraire de la cathédrale Sainte-Cécile et de la collégiale Saint-Salvi d’Albi

 Mary Prat-Molinier
Mary Prat-Molinier Photo : N.N.

 

Organiste titulaire de 1968 à 2011 du grand-orgue de la cathédrale Sainte-Cécile et de la collégiale Saint-Salvi à Albi et présidente d’honneur de l’association Christophe Moucherel, Mary Prat-Molinier s’était initiée à la pratique de l’orgue avec, comme premier professeur Henri Cabié, organiste à Albi.

A Paris, elle travaillera l’orgue auprès de Marcel Dupré, Gaston Litaize et Maurice Duruflé et obtiendra le premier prix de virtuosité de l’institut Jehan Titelouze de la ville de Rouen. En 1968, Mary Prat-Molinier est nommée organiste titulaire du grand-orgue de la cathédrale Sainte-Cécile et du grand-orgue de la collégiale Saint-Salvi. À la suite de la restauration de l’orgue, elle a été l’interprète de plusieurs enregistrements et a initié les concerts d’été.

Professeur de la classe d’orgue à l’Ecole nationale de musique du Tarn, elle restera titulaire des orgues de la cathédrale et de la collégiale Saint-Salvi d’Albi jusqu’en juin 2011, soit 43 années.

 
Ses obsèques ont eu lieu le jeudi 30 août en la Chapelle Saint Martin d’Albi.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________31/08/2018

Décès de l’abbé Pierre Podevin,
fondateur des stages des jeunes organistes d’Arras et de l’ANFOL

 Pierre Podevin
Abbé Pierre Podevin
Photo : N.N.

L’abbé Pierre Podevin, « Pipo », nous a quittés ce mardi 14 août 2018 à l’âge de 83 ans. Né à Oignies (Pas-de-Calais) le 12 novembre 1934, il est ordonné prêtre le 30 juin 1962 quelques jours après l’inauguration du grand orgue de la cathédrale d’Arras par Marie-Madeleine et Maurice Duruflé. Après des études de séminariste et une formation à l’institut grégorien de Paris, il est nommé responsable de la musique sacrée diocésaine et vicaire en charge de la musique à la cathédrale d’Arras. Il est chanoine titulaire depuis janvier 2000.
En 1965, avec son ami l’abbé Jean-Marie Mesmacque de Saint-Omer, il crée les stages « jeunes organistes » d’Arras qui accueillent dès la première année le double de l’effectif prévu. Depuis, ces stages ont perduré inlassablement, formant des centaines d’organistes et participant largement à la diffusion de l’orgue auprès des plus jeunes.
En tant que responsable de musique sacrée, il fut appelé à plusieurs responsabilités au SNPLS, marquant toujours son souci d’exigence dans le domaine du chant liturgique tant du point de vue du texte que de la musique.
Auprès de ses confrères prêtres il œuvre inlassablement au rayonnement de l’orgue et au soutien des organistes.
Bienveillant et infatigable travailleur, il a participé à la fondation de l’ANFOL dont il était devenu président d’honneur.
Il aimait raconter des centaines d’anecdotes vécues avec les organistes qu’il a côtoyés.
Pierre Podevin était aussi un pasteur toujours en mission ; il a exercé son ministère dans de nombreuses communes proches d’Arras : Croustilles, Ecoust-Saint-Mein, Beaurains, puis un ensemble de 8 clochers au sud d’Arras « Notre-Dame de Pentecôte ».

Nous sommes très nombreux aujourd’hui à lui dire « Merci ». Il laissera un grand vide.

Les funérailles de l’abbé Pierre Podevin auront lieu le vendredi 17 août à 10h en l’église Notre Dame des Ardents à Arras, suivies de l’inhumation au cimetière d’Arras.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________15/08/2018

Vient de paraitre : Winnaretta Singer-Polignac : Princesse, mécène et musicienne par Sylvia Kahan

commanditaire du Concerto pour orgue de Francis Poulenc créé par Maurice Duruflé

 Winnaretta Singer-Polignac
Winnaretta Singer-Polignac Photo : Les Presses du réel

 Orgue de Singer-Polignac
Orgue de la Princesse de Polignac avenue Georges Mandel à Paris
Catalogue des orgues de salons A. Cavaillé-Coll – Charles Mutin successeur Coll. Part. Y.R.

Américaine de naissance, Winnaretta Singer (1865-1943) était millionnaire à l’âge de dix-huit ans, héritière d’une part conséquente de la fortune des machines à coudre Singer. Son mariage en 1893 avec le prince Edmond de Polignac, compositeur aristocrate, lui a ouvert les portes de l’élite de la société française. Après le décès de son mari en 1901, Winnaretta mit sa fortune au service des arts, des sciences et des lettres. Son domaine de prédilection était la musique. Elle a aidé de nombreux artistes (N. Boulanger, C. Haskil, A. Rubinstein, V. Horowitz…) mais aussi de grandes formations artistiques (les Ballets russes, l’Opéra de Paris, l’Orchestre symphonique de Paris…).

Passionnée par la musique moderne, elle a commandé des œuvres pour qu’elles soient jouées dans son salon musical de son hôtel particulier de l’avenue Georges Mandel dans le 16è arrondissement à Paris. La liste des œuvres est aussi longue qu’extraordinaire, il y figure parmi les plus connues : Renard de Stravinsky, Socrate de Satie, El Retablo de Maese Pedro de Falla, le Concerto pour deux pianos de Poulenc et son célèbre Concerto pour orgue, orchestre à cordes et timbales qui fut créé dans son salon par Maurice Duruflé sur son orgue Cavaillé-Coll le 16 décembre 1938 sous la direction de Nadia Boulanger.

 

 Winnaretta Singer-Polignac
La Princesse de Polignac aux claviers de son orgue Photo : N.N.

Son salon était, en outre, un lieu de rendez-vous pour les grands visionnaires de la culture française tels que Proust, Cocteau, Monet, et Diaghilev. Colette… Nombre des descriptions de salons musicaux dans l’œuvre de Proust ont été directement inspirées par les concerts qui avaient lieu chez la princesse de Polignac.

 
 

Sylvia Kahan donne vie à cette femme hors normes, dont l’amour pour les arts a eu une influence incommensurable sur le monde musical et littéraire du XXe siècle.

Editions « Les Presses du réel » (version française), 808 pages, 87 illustrations en noir & blanc, 17 x 20 cm (broché) : 42,00 €

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________16/07/2018

Livres, brochures, inventaires :

 Orgues en Côtes d'Armor
Orgues en Côtes d’Armor
Photo : Editions A l’ombre des mots
  • Orgues en Côtes d’Armor :

    Vient de paraitre à l’initiative de l’association « Argoat Armor PlenumOrganum », un livre d’art sur les orgues des Côtes d’Armor. Ce livre n’est pas seulement un inventaire complet, mais il retrace aussi l’histoire des lieux qui les ont accueillis. Il porte un regard nouveau sur des instruments créateurs d’art sonore et d’émotions mais aussi témoins de la vie économique, sociale, religieuse et culturelle d’une région. Au-delà de la découverte des orgues d’aujourd’hui et d’hier, le présent travail rend également hommage à ceux qui les ont voulus, construits et servis. Plus encore, il est une invitation à les entendre et à les faire entendre, meilleure manière de les protéger.

    200 pages en quadrichromie, 200 photos, format 190 x 280, Editions « A l’ombre des mots ».

    Prix port inclus : 39,00 €, commande auprès de : Argoat Armor PlenumOrganum – Josette Bolloch – 5, rue Eric Tabarly – 22200 Pabu

    Bulletin de commande : Bullerin-numérique-AAPO-souscription_BD-1-.pdf

    Site internet de l’association : www.plenumorganum.org
     
     

  •  Orgues de la vallée du Loir
    Orgues de la vallée du Loir Photo : brochure Orgues de la vallée du Loir

    Orgues de la Vallée du Loir :

    Gwilherm Poullennec, membre d’Orgue en France, vient de co-réaliser avec l’association « Orgues en Pays Fléchois » une brochure pour inventorier et faire connaître les orgues de la Vallée du Loir. En plus de présenter les orgues de ce secteur de la Sarthe, dont le plus connu est l’orgue de la chapelle du Prytanée Militaire de La Flèche, la brochure explique le fonctionnement d’un orgue sous forme d’un lexique illustré de photos. Ce travail est le fruit d’une collaboration entre l’association « Orgues en Pays Fléchois » et le « Pays d’Art et d’histoire Vallée du Loir », qui regroupe un large territoire avec trois inter-communalités. Au-delà de cette mise en lumière des orgues de la Vallée du Loir, l’édition de cette brochure a permis de sensibiliser avec succès les élus de plusieurs communes.
     
    Téléchargement de la brochure : Brochure Orgues Vallée Du Loir.pdf

    Contact pour se procurer la brochure : Pays d’art et d’histoire de la Vallée du Loir / Rue Anatole Carré – 72500 Vaas – pays@pays-valleeduloir.fr

  •  
     
     

  •  Poitiers : Eglise Sainte Radegonde
    Poitiers : Eglise Sainte Radegonde
    Photo : N.N. Site Orgues à Poitiers

    Poitiers, ville aux cinq orgues d’exception :

    Editée en 2014 par le Service Culture – Patrimoine de la Mairie du Grand Poitiers et réalisée en partenariat avec les organistes titulaires et les associations qui valorisent le patrimoine organistique de la ville, cette élégante brochure de 19 pages, disponible gratuitement dans les églises de Poitiers fait honneur aux beaux instruments de la capitale de Poitou portés par le célèbre Clicquot de la cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul.
    Le descriptif des instruments est précédé d’une histoire de l’orgue en général : l’origine de l’instrument, son rôle dans le cadre de la liturgie mais aussi au concert, son fonctionnement… Les instruments sont présentés avec des courts textes permettant de les situer tant au niveau historique qu’esthétique et illustrés avec plusieurs photos.
    Le dernier chapitre de la brochure, « Un patrimoine vivant, une aventure collective », souligne que les organistes titulaires sont les gardiens des orgues : ils veillent au bon état des instruments, mettent leur art au service de la prière, font visiter leurs entrailles, conservent leurs secrets. Ils sont leur mémoire vivante…

    Téléchargement de la brochure : Brochure Orgues de Poitiers.pdf

    Contact pour se procurer la brochure : Service Culture – Patrimoine / Hôtel de Ville – 15 place du Maréchal Leclerc – CS 10569 – 86021 Poitiers cedex / patrimoine@agglo-poitiers.fr

    Agenda des concerts 2018 sur les orgues de Poitiers : www.orguesapoitiers.org

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________16/07/2018

Disparition de la muse de l’accordéon avec le décès d’Yvette Horner

 Yvette Horner
Photo : Fonds photo Alix
Ville de Bagnères-de-Bigorre

Instrument à anche libre comme l’harmonium et l’orgue limonaire, l’accordéon vient de perdre sa muse : Yvette Horner s’est éteinte le 11 juin à 95 ans.

Formidable virtuose, artiste populaire au palmarès impressionnant, Yvette Horner a commencé sa vie musicale au conservatoire de Tarbes, sa ville natale, puis de Toulouse dont elle ressort avec un premier prix de piano. Sous la pression de sa mère, elle décidera finalement de lui ajouter des bretelles. La suite s’enchaîne vite : elle remporte la Coupe du monde d’accordéon en 1948, puis obtient le grand prix du disque de l’académie Charles-Cros en 1950.
C’est le Tour de France qui lancera véritablement sa carrière. De 1952 à 1963, installée sur le toit d’une voiture, elle joue, infatigable pour les spectateurs massés le long de la route. « Ce que j’ai pu manger de moustiques, debout sur le toit des véhicules », confiera-t-elle plus tard…

Celle que Jacques Higelin appelait la « Reine de France » travaillera avec de grands artistes aux talents variés : Boy George, Jimmy Sommerville, Michel Legrand, Enrico Macias, Didier Lockwood, Maurice Béjart, Jean-Paul Gaultier, Jac Berrocal, etc. Samson François lui écrira une valse, Perle de Mai.

Les chiffres sont à la dimension de son talent : plus de 2 000 concerts et 150 albums vendus à près de 30 millions d’exemplaires, Yvette Horner était commandeur de la Légion d’Honneur et de l’ordre national du Mérite.

L’accordéoniste Pascal Contet évoque sa mémoire, son talent et son exigence : www.francemusique.fr/emissions/classic-club/

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________18/06/2018

Nominations de tribunes :

 Grégoire Rolland
Grégoire Rolland Photo : N.N.
  • Aix-en-Provence, cathédrale : Grégoire Rolland

    Grégoire Rolland a récemment été nommé organiste titulaire des grandes orgues de la Cathédrale d’Aix en Provence.
    Chantal de Zeeuw, devenue organiste honoraire, continue de jouer régulièrement le grand orgue et fêtera le 23 septembre 2018, aux claviers de la cathédrale, ses 40 années de titulariat.
    Grâce à l’action du Père Tissot, curé des lieux, une association est en train de se créer afin de promouvoir l’orgue et la musique sacrée à la cathédrale.

    Organiste et compositeur, Grégoire Rolland obtient un master d’écriture (harmonie, contrepoint et fugue), un prix d’analyse, un master d’orgue et un prix d’orchestration au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il est aussi titulaire d’un master de composition de la Haute Ecole de Musique de Genève, d’une licence de musique et musicologie de la Sorbonne et du Diplôme d’Etat, il a aussi étudié l’orgue avec d’Eric Lebrun au Conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés.

    En 2008, il remporte le Prix spécial de la Fondation Robert et Marcelle de Lacour pour sa pièce pour orgue « Mes rêves n’ont qu’un unique nom… », en 2012 il joue la partie d’orgue pour la création de son oeuvre « Caligaverunt oculi mei » pour choeur d’hommes, orgue et percussions à Notre-Dame de Paris, commande de l’association Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris. En décembre 2013, sa fantaisie concertante pour clavecin et ensemble instrumental « De Roche et d’Argent », primée au concours de composition pour clavecin de la Fondation De Lacour, est créée par l’ensemble Le Balcon dans les salons de la Fondation Singer-Polignac à Paris. Parmi ses dernières commandes, une oeuvre pour orgue et piano « Joute », commande de Radio France pour le Festival Présences, créée par Thomas Ospital et Marie-Ange Nguci en février 2018 ; une pièce pour orgue « Illumina », commande de Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris pour les 150 ans des grandes orgues Cavaillé-Coll et créée par Olivier Latry en mars et une pièce pour soprano et orgue « Louange » commandée par l’Abbaye de Sylvanes et créée par Camille Souquère et Henri-Franck Beaupérin en mai dernier pour l’inauguration des nouveaux vitraux de l’abbaye. Une piece pour clarinette et orgue « Jian » sera aussi créée en août 2018 à la Cathedrale de Gap dans le cadre du Festival de Chaillol avec le clarinettiste Frédéric Cellier et le compositeur à l’orgue.

    Un enregistrement de ses œuvres pour ensemble vocal et orgue sera réalisé en 2019 en l’église Saint-Eustache à Paris avec Thomas Ospital à l’orgue et l’ensemble Sequenza 9.3. dirigé par Catherine Simon-Pietri.

    Grégoire Rolland a été lauréat en 2016 de la Fondation Banque Populaire, il est professeur de composition, d’orchestration et de MAO (musique assistée par ordinateur) au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Avignon.

  •  
     

  •  Quentin Guerillot
    Quentin Guerillot Photo : N.N.

    Saint-Denis, basilique : Quentin Guerillot

    Né à Mulhouse, Quentin GUÉRILLOT entre au Conservatoire de Mulhouse puis au Conservatoire à Rayonnement Régional de Strasbourg où il effectue des études d’orgue, de piano et de clavecin auprès de Jean-Paul Rey, Daniel Maurer, Matthieu Schweiger et Aline Zylberajch notamment. Il se perfectionne ensuite à Paris avec Vincent Warnier et entre en 2013, seul nommé en 1er cycle supérieur, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’orgue d’Olivier Latry et de Michel Bouvard puis dans la classe de clavecin et de basse continue d’Olivier Baumont et de Blandine Rannou en 2016. Titulaire d’un DNSPM d’orgue, c’est dans ce même établissement qu’il suit, parallèlement aux études instrumentales, des études d’écriture musicale, déjà récompensées par trois prix dans les classes d’harmonie de Fabien Waksman, d’écriture XX°-XXI° siècles, d’Alain Mabit et de contrepoint avec Pierre Pincemaille. Il complète sa formation de concertiste en suivant les classes de maîtres de grands artistes comme Lorenzo Ghielmi, Bernard Haas, Daniel Roth, Louis Robillard ou François Espinasse pour l’orgue ainsi qu’Andreas Staier et Arthur Schoonderwoerd pour le clavecin et le pianoforte. En outre, il a travaillé le répertoire organistique italien avec l’organiste et musicologue Andrea Macinanti.

    Musicien curieux et éclectique, il donne de nombreux concerts sur différents instruments à clavier où il promeut un vaste répertoire allant du XVIIème siècle à nos jours. Il accompagne notamment l’Orchestre Mozart de Toulouse lors du festival musique en mer 2014 en tant que continuiste au clavecin comme à l’orgue, et tient la partie d’harmonium de la « Petite Messe Solennelle » de Rossini avec le Chœur de l’Orchestre de Paris sous la direction de Lionel Sow à la Philharmonie de Paris en juin 2015. Il retrouve la grande salle en janvier 2017, pour un concert avec l’Ensemble Intercontemporain et l’Orchestre du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris pour jouer la partie d’orgue dans le « Château de Barbe Bleue » de Bartok sous la direction de Matthias Pintscher.

    Quentin Guerillot fut durant deux ans organiste titulaire de l’orgue historique Rickenbach de l’église Saint-Joseph à Mulhouse puis organiste de chœur à la Basilique de Saint-Denis. Il succède aujourd’hui à son maître Pierre Pincemaille aux claviers du célèbre grand orgue Cavaillé-Coll de la Basilique, par ailleurs il enseigne l’orgue aux conservatoires de Langres et de Chaumont et est aussi suppléant aux grandes orgues de Saint-Etienne du Mont à Paris.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________15/06/2018