Concours international d’orgue André Marchal / Gaston Litaize 23-27 Octobre

Saint-Maur-des-Fossés, Créteil, Vincennes et Paris, église Saint-Eustache

 André Marchal
André Marchal à la console de Saint-Eustache vers 1950 Photo : Barlogio

Ce concours résulte d’une coproduction de l’Académie André Marchal de Biarritz et de l’Association Gaston Litaize qui, toutes deux, entendent honorer la mémoire de deux des plus grands organistes français en activité jusque dans les années 1980. Dans ce sens, le choix des orgues fut dicté en fonction des répertoires et des goûts de ces maîtres : celui de la cathédrale de Créteil, ancien instrument de la salle Valentin Haüy où ils enseignèrent tous deux, le récent orgue construit par Denis Lacorre pour Saint-Louis de Vincennes selon l’esthétique néoclassique défendue par ces derniers, l’orgue de Notre-Dame du Rosaire de Saint-Maur pour la 1/2 Finale d’improvisation et le grand orgue de Saint-Eustache où Marchal fut titulaire de 1945 à 1963. De le même façon, les programmes reflètent les tendances affichées à partir des années d’avant-guerre en faveur de la musique française de toutes les époques, Jean-Sébastien Bach et certains compositeurs étrangers, production élargie à la musique contemporaine que pratiquait Giuseppe Englert, gendre d’André Marchal et compositeur reconnu. Sur les vingt-quatre candidats de nationalités diverses (France, Italie, Corée, Japon, Pologne, Autriche, Russie, Australie, Suisse, Hollande, États-Unis et Danemark), seize ont été sélectionnés pour le premier tour, dont trois en improvisation.

 André Marchal
Gaston Litaize
Photo : collection particulière

Le jury sera composé de : Louis Robilliard (président, France), Liesbeth Schlumberger (France), Shin Young Lee (Corée du Sud), Elzbieta Karolak (Pologne) et Pascal Marsault (France).

Prix : Grand Prix d’interprétation (3.000 €) ; Grand Prix d’improvisation (3.000 €) ; Prix pour la meilleure interprétation d’une œuvre de Bach (1.000 €) ; Giuseppe Englert Memorial Prize pour la meilleure interprétation d’une œuvre écrite après 2000 (1.000 €) ; Prix pour la meilleure interprétation d’une œuvre française (1.000 €), ces trois derniers offerts par Michel Snethlage ; Prix Gaston Litaize (production d’un CD), Prix du public.

 Jean Langlais, André Marchal et Gaston Litaize
Jean Langlais, André Marchal et Gaston Litaize à l’Institut National des Jeunes Aveugles
Photo : collection particulière

Planning des épreuves :
– 1/4 de Finale interprétation à la cathédrale de Créteil, mardi 24 octobre à partir de 9h15 et 14h30, œuvres de Bach, Boëly, Litaize et une pièce au choix parmi celles de Jehan Alain, Langlais, Leguay, Duruflé, Escaich, Eben, Heiller, Rogg ou Laukvik.
– 1/2 Finale interprétation à Saint-Louis de Vincennes, mercredi 25 octobre à 14h30 et jeudi 26 octobre à 10h00, œuvres de Bach, Grigny et une pièce au choix parmi celles de Saint-Saëns, Gigout, Guilmant, Vierne, Tournemire ou Messiaen.
– 1/2 Finale improvisation à Notre-Dame-du-Rosaire de Saint-Maur, lundi 23 octobre à 20h00, improvisation d’une partita sur un thème de choral donné et improvisation libre sur un thème donné.
– Finale Improvisation à Saint-Eustache, vendredi 27 à 14h30, improvisation d’un Adagio et Allegro sur un thème donné, paraphrase grégorienne sur un thème donné, improvisation libre sur un texte littéraire.
– Finale interprétation à Saint-Eustache, vendredi 27 à 19h00, œuvres de Bach, Litaize, pièce contemporaine au choix écrite après 2000 et œuvre au choix qui n’aura pas été jouée par le candidat lors du concours.

Entrée libre pour toutes les épreuves

Académie André Marchal : www.academieandremarchal.org

Association Gaston Litaize : www.gastonlitaize.com

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________16/10/2017

Bach « alla » française

Benjamin Alard, Marie-Ange Leurent & Eric Lebrun, Florence Rousseau & Loïc Georgeault ont entrepris divers enregistrements de la musique de Johann-Sébastian Bach :

 Ste Aurélie - Strasbourg
Strasbourg, Ste Aurélie –
Photo : DNA

 
 

Benjamin Alard a commencé à enregistrer, pour Harmonia-Mundi, l’intégrale de l’oeuvre d’orgue et pour clavecin seul. Ce travail se déroulera sur plusieurs années et le premier volume sera disponible au printemps 2018.
Aux claviers de l’orgue Silbermann de 1718 de l’église Sainte-Aurélie à Strasbourg, récemment restauré par la manufacture Blumenroeder, Benjamin Alard évoque cette intégrale : www.youtube.com/watch?v=YuongCSsiPw

 

 Helmut Deutsch
Suhl, Kreuzkirche
Photo : Reichel

 

Marie-Ange Leurent & Eric Lebrun publieront en novembre 2017 le 4è volume (CD 7 & 8) de leur intégrale Bach éditée par Monthabor. Ce 4è volume est consacré aux chorals de Leipzig enregistrés sur l’orgue Eilert-Köhler (1740) de la Kreuzkirche de Suhl en Thuringe après avoir enregistré dans la même région le troisième livre de la clavierübung à l’orgue Trost (1730) de la StadtKirche de Waltershausen.

 
 

 Glauchau, Saint-Georgen
Glauchau, Saint-Georgen Photo : Davies

 

Florence Rousseau & Loïc Georgeault, en partenariat avec l’Académie Bach d’Arques-la-Bataille et pour le label l’Autre Monde, ont enregistré tout un programme Bach sur l’orgue Silbermann (1728) de Glauchau en Saxe. Transformé au cours du temps, il a été reconstruit dans sa disposition initiale par le facteur Eule en 1998.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________23/10/2017

Le Pouliguen (44) – Dimanche 5 novembre 2017 : Inauguration du nouvel orgue Cattiaux.

 Le nouvel orgue du Pouliguen
Le nouvel orgue du Pouliguen
Photo : Manufacture Cattiaux

D’esthétique architecturale contemporaine, l’instrument construit dans les ateliers de Bertrand Cattiaux s’inspire, pour le monde sonore, des orgues flamands et français polyphoniques du 17ème siècle.
Doté de 40 registres répartis sur trois claviers de 58 notes et un pédalier de 32 notes, il sert les répertoires baroques européens, pré-romantiques et contemporains et vient en complément des instruments de la région riche en orgues romantiques, symphoniques et néo-classiques. La transmission des notes est mécanique, la transmission des registres est électrique ; l’orgue est équipé d’un combinateur.

Reportage photos et composition de l’instrument : www.orguescattiaux.org/

 

 Console orgue du Pouliguen
Console orgue du Pouliguen
Photo : Manufacture Cattiaux

Week-end inaugural :

° Samedi 4 novembre – 15h30 : Tribune ouverte, découverte de l’instrument et rencontre avec le facteur d’orgues Bertrand Cattiaux

° Dimanche 5 novembre :
– 11h00 : bénédiction et messe
– 15h30 : concert inaugural donné par Michel Bourcier, organiste titulaire de la cathédrale de Nantes et professeur d’orgue au Conservatoire de Nantes et par Philippe Lefebvre, organiste titulaire de Notre-Dame de Paris.

Programme du week-end : Inauguration orgue Cattiaux du Pouliguen

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________23/10/2017

Paris – Eglise Saint-Sulpice : concerts d’automne.

 Helmut Deutsch
Helmut Deutsch Photo : N.N.

Dimanche 22 octobre : Helmut Deutsch, professeur d’orgue à l’Université de musique de Stuttgart.
Reconnu pour son art de la transcription, Helmut Deutsch proposera sa version pour orgue des Préludes de Liszt, d’après un poème de Lamartine ainsi que des oeuvres de Bach, Mozart, Alkan et Widor.

 Lefébure-Wely
Lefébure-Wely

Dimanche 19 novembre : Bicentenaire Lefébure-Wely, Motets, Messe en faux-bourdon et pièces d’orgue.
Françoise Masset, soprano – Ensemble Les Meslanges – Vincent Genvrin, grand orgue, organiste titulaire de Saint-Thomas d’Aquin et Saint-Nicolas des Champs, Paris – François Ménissier, orgue de chœur, organiste titulaire de Saint-Nicolas des Champs, Paris – avec la participation de Daniel Roth, organiste titulaire du grand orgue de Saint-Sulpice. Oeuvres de Lefébure-Wely et Franck.

Horaire : 16h00
Libre participation aux frais.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________20/10/2017

Paris – Eglise Saint-Séverin : cycle d’orgue automne hiver 2017

 Affiche Daniel Roth
cliquer pour agrandir

– Vendredi 20 octobre : Benjamin Righetti, organiste titulaire de l’église Saint-François
et professeur au Conservatoire et à la Haute Ecole de Musique de Lausanne
« Bach, le 5è Evangéliste pour les 500 ans de la Réforme »

– Vendredi 24 novembre : Guillaume Nussbaum, nouvel organiste à Saint-Séverin
« Cinq siècles de musique à Saint-Séverin »
Buxtehude, Bach, Grigny, Rameau, Mendelssohn, Mernier

– Vendredi 15 décembre : Michel Alabau, précédent organiste à Saint-Séverin
« Noël au balcon »
Bach, Bouvard, Corelli, Daquin

 

Horaire : 20h30
Tarif : 15 € – Tarifs réduits : 10 € & 5 €
Réservations : 06 83 55 24 01

A noter les auditions du samedi à 17h00 à entrée libre,
calendrier sur : https://saint-severin.com

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________19/10/2017

Résultats du Concours international d’orgue Xavier Darasse – Toulouse octobre 2017

Le jury, composé de Michel Bouvard, Benoît Mernier, Jan Willem Jansen, Lorenzo Ghielmi, Louis Robilliard, Juan de la Rubia et Wolfgang Zerer a décidé d’attribuer les Prix suivants :

 Giulio Tosti
Giulio Tosti Photo : N.N.

 Hendrik Burkard
Hendrik Burkard Photo : N.N.

 

1ers Prix ex-aequo :

– candidat n°5 / Giulio Tosti, Italie (finale à l’église ND de la Dalbade)
– candidat n°2 / Hendrik Burkard, Allemagne (finale à la basilique Saint-Sernin )

 
 
 
 
 
 

 Muriel Groz
Muriel Groz Photo : N.N.
 Johannes Skoog
Johannes Skoog Photo : N.N.

2nd Prix ex-aequo :

– candidat n°3 : Johannes Skoog, Suède (finale à basilique Saint-Sernin )
– candidat n°8 : Muriel Groz, France (finale au Musée des Augustins)

 
 

Coup de coeur du Public :

– candidat n°8 : Muriel Groz

 
Les programmes des finalistes : prog_concours_darasse_finales.pdf
Toulouse les orgues : www.toulouse-les-orgues.org

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________09/10/2017

Bon anniversaire Daniel Roth !

 Affiche Daniel Roth
cliquer pour agrandir

Journée festive à Saint Sulpice le dimanche 5 novembre 2017 pour fêter les 75 ans de Daniel Roth, à cette occasion :

– à 11h00 au cours de la messe sera donnée la création française de sa Missa Beuronensis
– à 12h00 audition de la Schola de l’Abbaye de Beuron
– à 15h30 à la crypte du Rosaire, sur réservation dans la limite des places disponibles (réservation auprès de michael.grueber@gmx.de) la présentation du livre consacré à Daniel Roth « Lumière dans les ténèbres » et la parution du CD de la Missa Beuronensis.

C’est par admiration pour Albert Schweitzer que Daniel Roth, né en 1942, commence l’étude de l’orgue à côté du piano et de l’écriture au Conservatoire de Mulhouse, sa ville natale. Au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il obtient cinq Premiers Prix dans les classes de Maurice Duruflé, Harmonie, de Marcel Bitsch, Contrepoint et Fugue, d’Henriette Puig-Roget, Accompagnement au Piano, de Rolande Falcinelli Orgue et Improvisation à l’unanimité, premier nommé. Il étudie ensuite l’interprétation de la musique ancienne et se prépare aux concours internationaux avec Marie-Claire Alain. Il est lauréat de plusieurs concours : Arnhem, Munich, Aosta, Prix de haute exécution et d’improvisation des Amis de l’Orgue-Paris et Premier Grand Prix de Chartres en 1971, Interprétation et Improvisation.

En 1963, il devient suppléant de Rolande Falcinelli au Grand-Orgue de la Basilique du Sacré-Coeur de Paris. Titulaire en 1973, il reste à ce poste jusqu’à ce qu’il soit nommé à St-Sulpice où, en 1985, il succède à Charles-Marie Widor, Marcel Dupré et Jean-Jacques Grunenwald.
Après avoir enseigné l’orgue à Marseille puis à l’Université Catholique de Washington, à Strasbourg, à Saarbrücken, il succède à Helmut Walcha et à Edgar Krapp à la Musikhochschule de Francfort de 1995 à 2007.

 

 Licht im Dunkel Missa Beuronensis

Son importante discographie comporte des œuvres du XVIIème siècle à nos jours, plusieurs de ses enregistrements ont obtenu des récompenses de la Critique : « Diapasons d’Or », « Choc de la Musique »…
Daniel Roth est également compositeur, il écrit des oeuvres pour orgue, orgue et flûte, pour choeur a cappella, choeur et orgue, solistes choeur et orgue et orchestre. L’Académie des Beaux Arts de l’Institut de France lui a décerné le Prix Florent Schmitt de composition.
Daniel Roth est Chevalier de la Légion d’Honneur, Officier des Arts et Lettres et « Honorary Fellow of the Royal College of Organists » de Londres.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________16/10/2017

La promotion des « Maîtres d’Art et élèves 2017 » récompense le facteur d’orgues Yves Koenig.

 Yves Koenig
Yves Koenig Photo : N.N.

 

Françoise Nyssen, Ministre de la Culture, a nommé pour l’année 2017 huit nouveaux Maîtres d’Art et élèves engagés dans la transmission de savoir-faire rares et remarquables. Parmi les huit lauréats, le facteur d’orgues Yves Koenig et son élève Julien Marchal qui a pour projet la reprise de l’entreprise fondée en 1945 à Sarre-Union par Jean-Georges Koenig.
 
Association des Maîtres d’Art : www.maitredart.fr/actualites

Site du Ministère de la Culture : www.culturecommunication.gouv.fr

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________05/10/2017

Bienvenu : un catalogue commenté du répertoire français pour violoncelle et orgue de 1900 à nos jours par Thibaut Reznicek.

 Catalogue Thibaut Renizcek
Catalogue Thibaut Renizcek
cliquer pour agrandir

Ceux qui ont connu la grande époque du tandem « Maurice André & Marie-Claire Alain » ou après avec l’organiste Hedwig Bilgram, se souviennent des églises pleines lors des concerts du duo. Trois ou quatre des disques de ces artistes étaient la mine d’or du catalogue « Erato ». La popularité de ces concerts sur tout le territoire était certainement à l’époque bienfaitrice pour l’orgue et rejaillissait sur les saisons organisées par les associations des amis de l’orgue. Si aujourd’hui le tandem « trompette & orgue » est toujours d’actualité par de brillants artistes de la jeune génération, les duos orgue avec d’autres instruments ont rarement eu d’existence.

 

 Le violoncelliste Thibaut Reznicek (2è plan) et l’organiste Quentin Guerillot Photo : Ph. Lécossais
Le violoncelliste Thibaut Reznicek (2è plan)
et l’organiste Quentin Guerillot Photo : Ph. Lécossais

Un jeune violoncelliste, Thibaut Reznicek, vient de publier aux éditions du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, un travail d’étude personnel en 2è année de 2è cycle supérieur. C’est à la fin de sa première année au CNSMDP qu’il rencontre un camarade organiste, Quentin Guerillot, élève à la classe d’orgue. La rencontre des deux jeunes musiciens, l’idée de former un duo motive Thibaut Reznicek a rechercher des oeuvres originales ou transcrites pour les deux instruments.
Précédée d’une réflexion très intéressante sur le rapport sonore entre les deux instruments, équilibres, acoustique, Thibaut Reznicek classe son catalogue en : « Pièces de salons 1900 – 1934 », « Pièces concertantes », « XXè siècle », « XXIè siècle », « Transcriptions » et en annexes présente les premières pages de certaines des partitions.

Catalogue commenté violoncelle et orgue Thibaut Reznicek.pdf

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________09/10/2017

Cela se passe en octobre 2017 :

 Cathédrale de Viviers
Cathédrale de Viviers
Photo : Wipikédia / Finoscov

 

> Viviers (07) – samedi 7 octobre : Rencontre des organistes de l’Ardèche et de la Drôme.
Cette rencontre annuelle, à l’initiative de Jean-François Murjas, se déroule au Grand séminaire de Viviers de 9h30 à 17h30 samedi 7 octobre et propose des ateliers : méthodes et répertoires avec l’ANFOL, initiation et dépannage, la présentation du programme « Découverte des orgues avec les écoles », un bilan sur les instruments visités lors des neuf dernières années, le projet de restauration de l’orgue du Grand séminaire, la visite des orgues de la cathédrale, etc… A l’occasion de cette journée, « Orgue en France » à mis à disposition son mannequin-écorché d’orgue.
Contact : Jean-François Murjas : murjasjf@orange.fr / 06 45 69 92 86

 
 

 Centre d’interprétation du patrimoine « Point d’orgue » de Marmoutiers
Centre d’interprétation du patrimoine « Point d’orgue » de Marmoutiers Photo : Studio Dyade

> Marmoutiers (67) – dimanche 8 octobre : Inauguration du Centre d’interprétation du patrimoine « Point d’orgue ».
Point d’Orgue est un Centre d’Interprétation du Patrimoine (CIP) installé dans un bâtiment classé Monument Historique de l’ancienne abbaye de Marmoutier. Son objectif est de valoriser un patrimoine alsacien exceptionnel : l’orgue. Ce lieu innovant propose une découverte inattendue mêlant nouvelles technologies, manipulations et expérimentations sur le monde des flûtes et de l’orgue. Mais aussi des expositions temporaires, des animations destinées à différents publics tels qu’un ciné-concert, un espace jeux mais également la possibilité de visiter Organum XXI, l’orgue éclaté. Point d’orgue, une manière originale d’en apprendre davantage sur un instrument peu connu du grand public.
Dimanche 8 octobre, de 10H00 à 17H30, le centre ouvrira ses portes officiellement et gratuitement. La journée sera rythmée par des temps forts tels que des concerts de différents styles musicaux, des visites de l’exposition permanente, ainsi que des échanges avec les organistes présents et les élèves apprentis facteurs d’orgues du CFA d’Eschau.
Porté par la Communauté des Communes de Saverne-Marmoutier-Sommerau, Point d’Orgue est le 5ème Centre d’Interprétation du Patrimoine du Bas-Rhin.
50, rue du couvent – 67440 Marmoutier – Tél. : 03 88 71 46 84 – www.cip-pointdorgue.fr
Reportage photos sur l’installation du Centre : www.waldkircher-orgelbau.de

 

 Cathédrale de Nanterre
Cathédrale de Nanterre – Premier CD

 

> Nanterre (92) – dimanche 8 octobre à 16h00 – Cathédrale Sainte-Geneviève : Premier CD.
Fête à Nanterre avec l’inauguration d’un nouveau jeu, un Dulcian 8’, et la prochaine parution du premier CD enregistré sur l’instrument, reconstruit en 2014 par le facteur Pierre-Yves, par Jacques Pichard, titulaire de l’orgue, pour le label TRITON. Vater unser ou l’image du Père dans la musique baroque allemande avec Bach, Buxtehude, Böhm, Walter, Bruhns.
Entrée libre.

 
 
 

 André Isoir
André Isoir Photo : SN.N.

> Reims (51) – dimanche 8 octobre à 18h00 – Basilique Saint-Rémy : Hommage à André Isoir.
C’est le titulaire des lieux, Benjamin Steens, qui donnera un récital en hommage à André Isoir, décédé en 2016 et natif de la région, qui avait été associé au projet de construction et de l’inauguration en 2000 du nouvel orgue de la basilique Saint-Rémy sur lequel il avait aussi enregistré un disque Buxtehude. Au programme, Grigny, Bach et des oeuvres et des transcriptions d’André Isoir.
Entrée libre.

Programme : Isoir-II-8-octobre.pdf

 
 

 Chanoine Pierre Carmonin
Chanoine Pierre Camonin à Verdun
Photo : M. Rougeaux

 

> Metz (57) – 14 & 15 octobre – Centre diocésain de formation des organistes : Gaston Litaize et Pierre Camonin
Sous la direction de l’organiste Dominique Breda, professeur au Conservatoire de Metz et organiste à Saint-Léon de Nancy, se déroulera à Metz tout un week-end de cours d’interprétation et de conférences autour de la musique de Gaston Litaize et de Pierre Camonin, ancien titulaire de la cathédrale de Verdun, tous deux compositeurs d’origine lorraine.

Programme, renseignements et inscriptions : cdfometz.blogspot.fr

 
 

 Ben van Oosten
Ben van Oosten Photo : N.N.

 

> Courbevoie (92) – 14 & 15 octobre – Eglise Saint-Maurice de Bécon : Le Cavaillé-Coll du Marquis de Lambertye.
Inauguré en 2015 après une complète restauration menée par les manufactures de Laurent Plet et de Denis Lacorre, l’Association Bécon Cavaillé-Coll, qui anime l’ancien orgue du Marquis de Lambertye, a invité, samedi 14 octobre à 20h30, l’organiste néerlandais Ben van Oosten que l’on sait excessivement friand des oeuvres de Widor, Vierne, Dupré… et dont le programme a pour titre « Dans les pas de Louis Vierne ». Le dimanche 15 à 16h00, c’est l’organiste titulaire Thomas Monnet qui donnera un programme intitulé « Poèmes du soir » avec des oeuvres de Brahms et Franck. Le jeu des organistes sera retransmis sur écran géant.
Entrée libre.

Association Bécon Cavaillé-Coll : cavaillecolldebecon.com

 
 

 Yves Castagnet
Yves Castagnet Photo : N.D.P.

 

> Paris (75) – dimanche 15 octobre – Eglise Saint-Antoine-des-Quinze-Vingts : Un des Cavaillé-Coll du Baron de l’Espée.
La vie du Baron Albert de l’Espée et de ses orgues est un véritable roman ! Il faut impérativement lire le livre que lui a consacré Christophe Luraschi aux éditions Atlantica. Dimanche 15 octobre à 16h30, c’est Yves Castagnet, titulaire de l’orgue de choeur de Notre-Dame de Paris, qui sera aux claviers de l’ancien orgue du baron avec un programme dédié à Franck, Widor et Jean Langlais qui fut dans sa jeunesse organiste suppléant du grand orgue.

Entrée libre.

 
 
 

 Samuel Liégeon
Samuel Liégeon
Photo : N.N.

> Lyon (69) – dimanche 22 octobre à 11h00 – Auditorium de Lyon : Ciné-concert.
Dans le cadre de « Lumière 2017 – Grand Lyon Film Festival » qui se déroule dans de nombreux lieux de la ville du 14 au 22 octobre », c’est Samuel Liégeon, un des grands spécialistes en accompagnement de films muets, qui sera aux claviers du grand orgue de l’Auditorium et qui improvisera sur le film « Monte là-dessus » de Sam Taylor et Fred Newmeyer de 1923 réalisé en noir et blanc.
Un garçon arrive à Los Angeles avec l’ambition de faire fortune, pour épouser celle qu’il aime. Il décroche alors un emploi dans un grand magasin. À deux doigts d’être renvoyé, il propose à son patron de monter un gros coup publicitaire : l’escalade, par l’un de ses amis, de la façade du gratte-ciel du magasin. Le jour dit, l’ami se défile…

Informations : www.festival-lumiere.org

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________03/10/2017