Concours international d’orgue André Marchal / Gaston Litaize 23-27 Octobre

Saint-Maur-des-Fossés, Créteil, Vincennes et Paris, église Saint-Eustache

 André Marchal
André Marchal à la console de Saint-Eustache vers 1950 Photo : Barlogio

Ce concours résulte d’une coproduction de l’Académie André Marchal de Biarritz et de l’Association Gaston Litaize qui, toutes deux, entendent honorer la mémoire de deux des plus grands organistes français en activité jusque dans les années 1980. Dans ce sens, le choix des orgues fut dicté en fonction des répertoires et des goûts de ces maîtres : celui de la cathédrale de Créteil, ancien instrument de la salle Valentin Haüy où ils enseignèrent tous deux, le récent orgue construit par Denis Lacorre pour Saint-Louis de Vincennes selon l’esthétique néoclassique défendue par ces derniers, l’orgue de Notre-Dame du Rosaire de Saint-Maur pour la 1/2 Finale d’improvisation et le grand orgue de Saint-Eustache où Marchal fut titulaire de 1945 à 1963. De le même façon, les programmes reflètent les tendances affichées à partir des années d’avant-guerre en faveur de la musique française de toutes les époques, Jean-Sébastien Bach et certains compositeurs étrangers, production élargie à la musique contemporaine que pratiquait Giuseppe Englert, gendre d’André Marchal et compositeur reconnu. Sur les vingt-quatre candidats de nationalités diverses (France, Italie, Corée, Japon, Pologne, Autriche, Russie, Australie, Suisse, Hollande, États-Unis et Danemark), seize ont été sélectionnés pour le premier tour, dont trois en improvisation.

 André Marchal
Gaston Litaize
Photo : collection particulière

Le jury sera composé de : Louis Robilliard (président, France), Liesbeth Schlumberger (France), Shin Young Lee (Corée du Sud), Elzbieta Karolak (Pologne) et Pascal Marsault (France).

Prix : Grand Prix d’interprétation (3.000 €) ; Grand Prix d’improvisation (3.000 €) ; Prix pour la meilleure interprétation d’une œuvre de Bach (1.000 €) ; Giuseppe Englert Memorial Prize pour la meilleure interprétation d’une œuvre écrite après 2000 (1.000 €) ; Prix pour la meilleure interprétation d’une œuvre française (1.000 €), ces trois derniers offerts par Michel Snethlage ; Prix Gaston Litaize (production d’un CD), Prix du public.

 Jean Langlais, André Marchal et Gaston Litaize
Jean Langlais, André Marchal et Gaston Litaize à l’Institut National des Jeunes Aveugles
Photo : collection particulière

Planning des épreuves :
– 1/4 de Finale interprétation à la cathédrale de Créteil, mardi 24 octobre à partir de 9h15 et 14h30, œuvres de Bach, Boëly, Litaize et une pièce au choix parmi celles de Jehan Alain, Langlais, Leguay, Duruflé, Escaich, Eben, Heiller, Rogg ou Laukvik.
– 1/2 Finale interprétation à Saint-Louis de Vincennes, mercredi 25 octobre à 14h30 et jeudi 26 octobre à 10h00, œuvres de Bach, Grigny et une pièce au choix parmi celles de Saint-Saëns, Gigout, Guilmant, Vierne, Tournemire ou Messiaen.
– 1/2 Finale improvisation à Notre-Dame-du-Rosaire de Saint-Maur, lundi 23 octobre à 20h00, improvisation d’une partita sur un thème de choral donné et improvisation libre sur un thème donné.
– Finale Improvisation à Saint-Eustache, vendredi 27 à 14h30, improvisation d’un Adagio et Allegro sur un thème donné, paraphrase grégorienne sur un thème donné, improvisation libre sur un texte littéraire.
– Finale interprétation à Saint-Eustache, vendredi 27 à 19h00, œuvres de Bach, Litaize, pièce contemporaine au choix écrite après 2000 et œuvre au choix qui n’aura pas été jouée par le candidat lors du concours.

Entrée libre pour toutes les épreuves

Académie André Marchal : www.academieandremarchal.org

Association Gaston Litaize : www.gastonlitaize.com

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________16/10/2017