A Provins (Seine et Marne), l’orgue de Saint-Ayoul résonne à nouveau

Orgue de Saint-Ayoul
Photo : Yves Fossaert

Eglise Saint-Ayoul de Provins (Seine-et-Marne) Travaux sur l’orgue de tribune par Yves Fossaert


L’orgue, initialement construit en 1777 pour l’abbaye de Jouy-le-Chatel (aujourd’hui détruite), fut transféré à Saint-Ayoul de Provins en 1792. On n’en connaît pas le facteur. L’instrument est classé Monument Historique (Buffet et partie instrumentale).


L’Association des Amis de l’Orgue, soutenue par la mairie de Provins, a permis de doter cet orgue classique français d’une Pédale indépendante de deux jeux : une Flûte en bois de 8′ et une Trompette 8′.

Par ailleurs deux chapes restées libres après la restauration de 1982, réalisée par Benoist et Sarrelot, ont permis d’installer une Voix-Humaine 8′ au Positif et une seconde Trompette au GO (confectionnée à partir d’une trentaine de tuyaux anciens, deux chapes et quatre demi-registres restés en caisses sur la tribune).

L’orgue compte désormais 25 jeux répartis sur ses quatre claviers (III+P) et a été pourvu également d’un Tremblant doux pour les jeux du Positif.


Ces travaux ont été confiés à Yves Fossaert et l’instrument a été inauguré le 3 février par Pierre Farago dans un programme composé de Bach, Louis Couperin, Grigny et Marchand.


_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________08/05/2019