Vendredi 12 janvier 2018 : Décès de l’organiste Pierre Pincemaille.

 Pierre Pincemaille
Pierre Pincemaille Photo : N.N. site Musicali

Après Jacques Charpentier, Suzanne Chaisemartin avant l’été et Michel Chapuis en novembre dernier, une autre grande figure de l’orgue disparait en ce début d’année 2018 avec le décès de Pierre Pincemaille dans la nuit de ce vendredi 12 janvier.

Né à Paris en décembre 1956 et après de brillantes études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, récompensées par les Premiers Prix d’Harmonie, de Contrepoint, de Fugue et dans la classe d’orgue de Rolande Falcinelli, les Premiers Prix d’Interprétation, et d’Improvisation, Pierre Pincemaille remportait cinq Premiers Grands Prix, aux Concours Internationaux de Lyon (1978), Beauvais (1987), Strasbourg (1989), Montbrison (1989) et Chartres (1990).

Nommé en 1987 organiste titulaire des Grandes Orgues de la Cathédrale de Saint-Denis – premier instrument d’Aristide Cavaillé-Coll (1840) – Pierre Pincemaille a poursuivi une carrière internationale de soliste. Il a également joué, avec orchestre, sous la direction de chefs prestigieux : Mstislav Rostropovitch, Myung-Whun Chung, Riccardo Muti, Charles Dutoit et John Nelson.

Instrumentiste virtuose, il démontrait, de surcroît, un exceptionnel talent de coloriste, son grand talent d’improvisateur lui valait immanquablement l’ovation du public à la fin de chacun de ses récitals.
Sa discographie compte l’intégrale des oeuvres de Maurice Duruflé et de César Franck, les 10 Symphonies de Widor, des transcriptions de Stravinsky, ainsi que des pièces de Vierne, Alain, Cochereau, et des improvisations. Pierre Pincemaille a aussi enregistré avec orchestre des oeuvres de Saint-Saëns, Berlioz, Jongen et Copland.

Professeur de Contrepoint au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, professeur d’Écriture au Conservatoire de Saint-Germain-en-Laye, Pierre Pincemaille enseignait également l’Improvisation à l’orgue, au Conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés. Il a ainsi formé toute une génération de jeunes improvisateurs, français et étrangers, qui s’illustrent dans les concours internationaux.

Pierre Pincemaille était Chevalier des Palmes Académiques, Chevalier des Arts et des Lettres et Chevalier de l’Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand.

 
La cérémonie religieuse d’adieu à Pierre Pincemaille aura lieu à l’église d’Herblay (95220) mercredi 17 janvier à 11 heures.
  
Vidéo ajoutée sur Youtube par Vincent Hildebrandt le 11 octobre 2014 : https://www.youtube.com/watch?v=bPSmy2UWJHY
Pierre Pincemaille : Offertoire improvisé aux grandes orgues de la Basilique de Saint-Denis, messe de la Toussaint 2012.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________12/01/2018