Henri-Franck Beaupérin nommé organiste titulaire de l’Abbaye de Sylvanès dans l’Aveyron.

 Henri-Franck Beaupérin
Henri-Franck Beaupérin Photo : L. Combet – Courrier de l’Ouest

Après avoir été titulaire, de 1998 à 2016, des grandes orgues de la cathédrale d’Angers, dont il reste « organiste émérite », Henri-Franck Beaupérin a été nommé en décembre 2017, organiste titulaire du grand orgue de l’Abbaye de Sylvanès, instrument construit par le facteur d’orgues Daniel Birouste, inauguré en 1997, et doté de 59 jeux sur 4 claviers et pédalier.

Né à Nantes en 1968, Henri-Franck Beaupérin étudie l’orgue avec Micheline Lagache au Conservatoire de Nantes puis avec Gaston Litaize au Conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés, avant d’obtenir les premiers prix d’orgue et d’improvisation au CNSM de Paris. Lauréat de plusieurs concours internationaux dont Tokyo, Budapest ou Lahti, il est révélé au public en 1995 lorsqu’il reçoit, à l’unanimité, le Grand Prix d’interprétation du premier Concours International de la Ville de Paris.

Suite aux festivités organisées pour les vingt ans de l’instrument, Michel Wolkowitsky, directeur artistique du Festival de Sylvanès, a souhaité dynamiser les activités autour de l’orgue de l’abbaye et pour cela nommer un organiste titulaire chargé de missions de conseils pour l’organisation de concerts, master-classes, rencontres, etc…

Ainsi vient d’être commandée à l’organiste et compositeur Grégoire Rolland, professeur de composition au Conservatoire d’Avignon, une oeuvre pour voix et orgue destinée à être créée à la Pentecôte 2018 pour l’inauguration des nouveaux vitraux de Jean-François Ferraton et Philippe Brissy.

 Abbaye de Sylvanès
Abbaye de Sylvanès Photo : N.N.

 

Le festival 2018 proposera une douzaine de concerts d’orgue ou choeur et orgue dont un récital du lauréat du Concours Xavier Darrasse en lien avec Toulouse-les-Orgues. S’y ajouteront trois récitals à l’occasion des grandes fêtes liturgiques de Pâques, Pentecôte et Toussaint, ainsi que des animations pour les Journées du Patrimoine.

Cette heureuse initiative qui donne à la fonction de l’organiste d’harmoniser la vie cultuelle et culturelle d’un orgue devra, sans nul doute, être développée dans ces prochaines années, afin de préserver et d’animer un grand nombre d’instruments dans des églises dont le culte n’est plus assuré hebdomadairement.
L’abbaye de Sylvanès est Centre culturel de rencontres depuis 2015.

Orgue de l’abbaye : www.sylvanes.com/les_orgues.html

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________24/01/2018